La RVF, cé­nacle du “tou­jours les mêmes”?

La Revue du Vin de France - - LE JOURNAL DES LECTEURS -

Une ques­tion pour vos ex­perts: quel do­maine a ob­te­nu trois mé­dailles d’or et une d’ar­gent sur une même cu­vée ces dix der­nières an­nées au concours gé­né­ral agri­cole de Pa­ris, au concours in­ter­na­tio­nal de Lyon et au concours des vins de Pro­vence ? Ré­ponse: le châ­teau Pa­ra­dis, au coeur du splen­dide mas­sif des Maures, en Pro­vence. Mais dans La RVF, c’est per­sonne car vous ne par­lez ja­mais de nous! Vous ci­tez sou­vent les mêmes, est-ce là un gage de “qua­li­té” ? Jean-Charles Foell­ner Châ­teau Pa­ra­dis - 83340 Le Luc-en-Pro­vence www.cha­teau­pa­ra­dis.fr

Cher mon­sieur, nous dé­gus­tons tout au long de l’an­née des cen­taines de vins de Pro­vence, à l’aveugle, pour La Re­vue du vin de France, nos guides vert et rouge, les sup­plé­ments vin réa­li­sés avec Le Monde… Chaque vi­gne­ron a sa chance, à condi­tion d’en­voyer des échan­tillons. Je vous confirme que vos vins rouges et blancs ont été goû­tés à La RVF mais ne sont jus­qu’ à pré­sent pas sor­tis par­mi les meilleurs, du moins à nos yeux. La RVF a ses cri­tères propres, as­sez stricts, qui ne sont pas for­cé­ment ceux des concours. Ain­si, s’ ils ont été ju­gés sans dé­faut, vos vins n’avaient pas, à notre avis, le ca­rac­tère et la per­son­na­li­té pour être re­com­man­dés par­mi les meilleurs. Rap­pe­lons que nos lec­teurs at­tendent une sé­lec­tion sé­vère. Nous conti­nue­rons à suivre de près la pro­gres­sion des vins de votre pro­prié­té. A. Gou­jard Bra­vo pour votre dé­bat entre les quatre grands oe­no­logues bor­de­lais sur le style des bor­deaux. J’en pro­fite pour vous po­ser une ques­tion. Ré­pon­dant à l’ap­pel de l’Union des Côtes de Bor­deaux lan­cé à votre ini­tia­tive, j’ai adres­sé des échan­tillons de mon Châ­teau Crus­quet Sa­bou­rin afin d’être ju­gé lors de votre “match” Côtes de Blaye / Côtes de Bourg (lire La RVF n° 577, dé­cembre 2013 / jan­vier 2014). Or, mon vin n’a pas été sé­lec­tion­né. Pour­quoi? Alexis Sa­bou­rin alexis.sa­bou­rin@gmail.com

Mer­ci pour votre confiance. J’ai dé­gus­té votre Châ­teau Crus­quet Sa­bou­rin mais notre pal­ma­rès fi­nal ne com­por­tait que 18 vins dis­tin­gués. Dans un pal­ma­rès plus large (25 vins), votre cru au­rait trou­vé sa place. Nous goû­tons ré­gu­liè­re­ment les vins de Blaye pour le ma­ga­zine et notre guide rouge, nous au­rons donc l’oc­ca­sion de re­ve­nir sur vos vins. Rap­pe­lons que nos dé­gus­ta­tions sont or­ga­ni­sées se­lon trois mé­thodes.

Cas nu­mé­ro un : nous dé­gus­tons à La RVF suite à un ap­pel à échan­tillons adres­sé aux pro­duc­teurs. Ces dé­gus­ta­tions sont conduites soit à l’aveugle (par exemple pour notre dossier consa­cré aux bour­gognes blancs dans le nu­mé­ro 583, juillet 2014), soit éti­quettes dé­cou­vertes (par exemple pour notre guide vert).

Cas nu­mé­ro deux : nous nous dé­pla­çons sur le ter­rain. Là, nous dé­gus­tons à l’aveugle les vins pré­sen­tés par les syn­di­cats (par exemple pour le guide rouge ou le dossier sur les vieux mil­lé­simes al­sa­ciens, nu­mé­ro 579, mars 2014) ou bien éti­quettes dé­cou­vertes lorsque nous tra­vaillons do­maine par do­maine (par exemple pour notre ex­per­tise des bor­deaux pri­meurs en mai der­nier ou bien pour notre dossier Her­mi­tage, avril 2014, nu­mé­ro 580).

Cas nu­mé­ro trois : nous dé­gus­tons à la Re­vue tous les vins en­voyés spon­ta­né­ment par les vi­gne­rons, par exemple dans le cadre de la ru­brique “Grap­pillés” pour la­quelle les vins sont dé­gus­tés par thème (ro­sés d’ été, bulles de Loire, etc.). Nous es­pé­rons que cette pré­sen­ta­tion ré­pond aux ques­tions de nos lec­teurs et en­cou­ra­geons tous les vi­gne­rons à pré­sen­ter leurs vins lors de nos dé­gus­ta­tions : c’est la meilleure fa­çon de nous ai­der à rendre compte de la di­ver­si­té du vi­gnoble fran­çais.

A. Gou­jard

LE CH­TEAU PA­RA­DIS, EN PRO­VENCE. Nous sui­vons les pro­grès de ce do­maine si­tué entre le Lu­be­ron et la Sainte-Vic­toire.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.