DEUTSCHHERRENHOF (TRÈVES)

La Revue du Vin de France - - DÉGUSTATION -

Se­bas­tian Ober­billig a l’am­bi­tion de pro­duire des rieslings uniques à Trèves et s’en donne les moyens de­puis son ar­ri­vée à la tête du do­maine en 2006. Il a d’ailleurs re­plan­té la par­celle his­to­rique de Deut­sch­her­renköp­chen, qui avait été aban­don­née pen­dant des an­nées. Cette col­line est in­té­grée dans le pay­sage ur­bain de Trèves, un pay­sage insolite !

LES VINS : Deut­sch­her­renköp­chen Ries­ling Tro­cken 2012

Même si le vin a en­core be­soin d’in­té­grer son aci­di­té, on per­çoit une belle ma­tière avec des notes de ré­glisse. La fi­nale est pro­pul­sée par les agrumes. Un vin qui a du po­ten­tiel.

Burg­berg Ries­ling Fein­herb 2012

Très agréable, dé­jà prêt à boire, par­fait exemple de ce type de vins dits Fein­herb. Beau­coup de notes exo­tiques, une im­pres­sion de ten­dresse et de pro­fon­deur.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.