Ren­contre entre or­ga­nismes vi­vants

La Revue du Vin de France - - LE GUIDE D’ACHAT DES CRUS 2014 - Pierre Ca­sa­mayor

La dé­gus­ta­tion est-elle une science exacte ? As­su­ré­ment non si l’on se contente des ap­pré­cia­tions de quelques hommes de l’art pris in­di­vi­duel­le­ment. Les condi­tions de l’exer­cice, son en­vi­ron­ne­ment chan­geant, le fait de dé­gus­ter dans une salle neutre ou dans l’ombre d’une cave, les fac­teurs psy­cho­lo­giques, l’état de san­té, la mo­ti­va­tion, les pré­fé­rences per­son­nelles, l’ex­pé­rience des dé­gus­ta­teurs sont au­tant de fac­teurs qui en­tachent les ré­sul­tats, même ceux des plus grands pa­lais. On peut énu­mé­rer les mêmes in­con­vé­nients à pro­pos du vin, d’hu­meur aus­si chan­geante que celle du dé­gus­ta­teur, pas­sant par des phases d’ou­ver­ture ou de fer­me­ture, sen­sible à la tem­pé­ra­ture comme à la pres­sion at­mo­sphé­rique, mo­di­fable par son aé­ra­tion, sen­sible aux condi­tions de sa conser­va­tion. Le dé­gus­ta­teur et le vin sont des or­ga­nismes vi­vants, la dé­gus­ta­tion est leur ren­contre.

Le seul moyen d’ap­pro­cher une hié­rar­chie entre les vins est de ras­sem­bler les opi­nions, syn­thé­ti­ser les dé­gus­ta­tions efec­tuées par plu­sieurs per­sonnes à des mo­ments di­fé­rents. Les dé­gus­ta­teurs de La RVF viennent d’ho­ri­zons di­vers, jour­na­listes et ama­teurs, oe­no­logues et som­me­liers, jeunes dé­gus­ta­teurs et vieilles si­gna­tures du jour­nal, tra­di­tio­na­listes et mo­der­nistes, tous par­ti­cipent à cette syn­thèse, de­puis la dé­gus­ta­tion des vins en pri­meur à celle des vins en bou­teilles, en­ri­chie des dé­gus­ta­tions de l’an­née, en ne re­cu­lant pas de­vant la re­mise en cause d’opi­nions ini­tiales. Ce pe­tit li­vret est le fruit de toutes ces notes de dé­gus­ta­tion pour en dé­ga­ger une hié­rar­chie fon­dée sur une opi­nion col­lec­tive.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.