Gi­vry dé­fend ses pre­miers crus

CAL­CAIRES ET MARNES DU JU­RAS­SIQUE Me­na­cée par l’ur­ba­ni­sa­tion, l’ap­pel­la­tion Gi­vry pro­tège ses terres et les va­lo­rise, no­tam­ment au tra­vers de ses pre­miers crus.

La Revue du Vin de France - - SOMMAIRE - Texte et pho­tos de So­phie de Sa­lettes

Au coeur de la Côte cha­lon­naise à la géo­lo­gie cha­hu­tée par de nom­breuses failles, le vi­gnoble de Gi­vry cor­res­pond à une en­ti­té se­reine, aux sols as­sez ho­mo­gènes. En efet, les pentes du vi­gnoble suivent les couches géo­lo­giques qui descendent vers l’est. Au sud de l’ap­pel­la­tion, au-de­là de la faille de Saint-Dé­sert, les couches géo­lo­giques changent d’orien­ta­tion : elles sont in­cli­nées vers l’ouest.

Nous sommes à une di­zaine de ki­lo­mètres à l’ouest de Cha­lon-sur-Saône, en li­mite de plaine, sur les contre­forts cal­caires du mas­sif gra­ni­tique du MontSaint-Vincent. De la com­mune de Dra­cyle-Fort, au nord, à celle de Jambles, au sud-ouest de Gi­vry, le vi­gnoble est ins­tal­lé sur les co­teaux et leur pié­mont, ex­po­sés au sud et à l’est. Les vignes sont plan­tées jus­qu’à 400 m d’al­ti­tude, mais les cli­mats clas­sés en pre­mier cru ne dé­passent pas 350 m. La moi­tié des par­celles de l’ap­pel­la­tion, es­sen­tiel­le­ment des gi­vrys vil­lages, sont si­tuées à moins de 250 m d’al­ti­tude, en bas de pente et en plaine. 21 % du vi­gnoble est si­tué à mi-co­teau entre 250 et 300 m d’al­ti­tude. Il s’agit prin­ci­pa­le­ment de pre­miers crus. Entre 300 et 350 m, on trouve 14 % des par­celles de l’aire, puis 15 % au-des­sus de 350 m.

Le cli­mat de la Côte cha­lon­naise est de type océa­nique at­té­nué, avec une in­fuence conti­nen­tale pro­non­cée à l’ori­gine d’am­pli­tudes ther­miques im­por­tantes. L’in­fuence mé­ri­dio­nale est moindre, mais elle est res­pon­sable d’un en­so­leille­ment es­ti­val consé­quent. Les précipitations an­nuelles moyennes sont mo­dé­rées (770 mm).

38 pre­miers crus

Les 38 cli­mats de Gi­vry clas­sés en pre­mier cru cor­res­pondent aux par­celles les plus pré­coces pré­sen­tant les ré­serves hy­driques les plus faibles. Elles sont le plus sou­vent re­cou­vertes d’un épan­dage caillou­teux. Si­tuées sur les co­teaux de

CLOS DU CEL­LIER

AUX MOINES. Il fait par­tie des par­celles his­to­riques du vi­gnoble de Gi­vry.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.