L’ac­cord mi­nute,

La Revue du Vin de France - - SOMMAIRE - par Oli­vier Pous­sier

La mous­sa­ka est un plat tra­di­tion­nel grec si ré­pu­té qu’elle se re­trouve au­jourd’hui sur les tables du monde en­tier. Elle fait ap­pel à de nom­breux in­gré­dients de la cuisine mé­di­ter­ra­néenne comme les fnes tranches d’au­ber­gines et de to­mates qui viennent re­cou­vrir la viande de mou­ton ou de boeuf, le tout as­sis sur un lit de pommes de terre. Oi­gnons et sauce bé­cha­mel en­ri­chissent le mets. Quelle que soit sa ver­sion, la pré­sence d’herbes est fon­da­men­tale (thym, lau­rier, ori­gan) et sa cuis­son lente au four en fait un plat mi­jo­té dé­li­cieux.

La tex­ture de la mous­sa­ka im­pose un vin qui ofre une so­lide op­po­si­tion, tan­nique ou acide. En outre, la ri­chesse de ses sa­veurs trou­ve­ra du ré­pon­dant avec la fraî­cheur frui­tée et épi­cée d’un vin jeune qui au­ra l’avan­tage de “désal­té­rer” ce plat conft.

Mes pro­po­si­tions se­ront na­tu­rel­le­ment mé­di­ter­ra­néennes. Un ro­sé vi­neux et char­nu is­su de macération par­tielle ou to­tale au­ra ce sup­plé­ment de fruit qui se conju­gue­ra par­fai­te­ment avec la mous­sa­ka. Je vous sug­gère la ver­sion ro­sé du Châ­teau Mal­herbe (Cô­tesde-Pro­vence) qui per­pé­tue cette tra­di­tion de macération. Is­su de vieilles vignes de gre­nache, ce vin ar­bore un fruit mar­qué par les baies sau­vages et les épices.

Dans un pro­fl aro­ma­tique di­fé­rent, l’ajac­cio ro­sé Gra­nit 2013 du do­maine Vac­cel­li est une belle al­ter­na­tive. Cette pro­prié­té de la val­lée du Ta­ra­vu réa­lise des prouesses avec ce cé­page au­toch­tone corse qu’est le sciac­ca­rel­lu. Fi­ne­ment épi­cé, ce ro­sé laisse ex­ha­ler la fraî­cheur ty­pique des gra­nits du secteur ca­pable de re­tendre ce ro­sé sa­vou­reux. Des rouges grecs ou rho­da­niens Quel rouge peut alors ac­com­pa­gner un plat de mous­sa­ka ? Un vin pos­sé­dant des arômes ter­tiaires trop afr­més (boi­sé d’éle­vage) ne se­rait pas ap­pro­prié pour ce plat mi­jo­té. Mon choix se por­te­ra sur un vin grec du sud-ouest du Pé­lo­pon­nèse. Le do­maine Mer­cou­ri pro­duit des vins dé­li­cieux comme la belle cu­vée Ca­va (Ré­serve). Je vous conseille éga­le­ment l’IGP Le­tri­ni du même pro­duc­teur, is­su d’un as­sem­blage de re­fos­co, cé­page d’ori­gine ita­lienne que l’on trouve aus­si en Is­trie (Croa­tie) sous le nom de te­ran, et de ma­vro­daphne (cé­page grec). Ce vin à la cou­leur pro­fonde ré­vèle un fruit ju­teux, sa bouche ex­pri­mant des sa­veurs de fruits ma­cé­rés et de gar­rigue. Le boi­sé est bien in­té­gré pour un rouge qui a pas­sé 12 mois en bar­riques.

En deuxième choix, je pri­vi­lé­gie­rai une cu­vée de fruit comme le côtes-du-rhône rouge Terre de Ga­lets 2013 du do­maine Mar­cel Ri­chaud. L’an­née 2013 a été mar­quée par la cou­lure qu’a connue prin­ci­pa­le­ment le gre­nache. Ce­lui-ci est moins pré­sent dans l’as­sem­blage de ce côtes-du-rhône, com­plé­té ici par les cé­pages ca­ri­gnan, sy­rah et mour­vèdre. Mais le fruit n’a pas bas­cu­lé et la bouche, bien que char­nue, ne pos­sède pas un de­gré d’al­cool très im­po­sant. Ce vin est à ser­vir au­tour de 15° ou 16° pour op­ti­mi­ser son ca­rac­tère frui­té.

OLI­VIER POUS­SIER EST MEILLEUR SOM­ME­LIER

DU MONDE 2000.

AJAC­CIO GRA­NIT RO­SÉ 2013 DU DO­MAINE VAC­CEL­LI. Is­su du cé­page sciac­ca­rel­lu, ce ro­sé corse à la touche épi­cée se ma­rie­ra par­fai­te­ment avec une mous­sa­ka.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.