Em­ma­nuel en bande dessinée

Le vigneron Em­ma­nuel Guillot (do­maine Guillot Broux) est à l’ori­gine d’une bande dessinée sur la Bour­gogne.

La Revue du Vin de France - - EN PRIMEUR - Claude Trous­seau

Dans le mi­cro­cosme des bandes des­si­nées consa­crées au vin, Un Grand Bour­gogne ou­blié oc­cupe une place sin­gu­lière.

Ce ré­cit est né d’une ren­contre entre un vigneron du Mâ­con­nais, Em­ma­nuel Guillot, du do­maine Guillot Broux, et un scé­na­riste ama­teur de vin, Her­vé Ri­chez ; bien­tôt re­joints dans l’aven­ture par le des­si­na­teur Bo­ris Guillo­teau.

Ins­pi­rée de la vie d’Em­ma­nuel Guillot, cette fic­tion narre l’ob­ses­sion d’un vigneron, Ma­nu, et de son père avant lui, pour faire re­naître un clos aban­don­né.

Un soir, chez des amis, il dé­guste à l’aveugle une bou­teille qui le bou­le­verse. Dès lors, sur sa par­celle des co­teaux de Cru­zille, il rêve de pro­duire l’équi­valent de ce grand bour­gogne, dont il n’au­ra de cesse de dé­cou­vrir l’ori­gine. Pour y par­ve­nir, il va trou­ver de l’aide au­près de son ami Bru­no Que­nioux, per­son­nage aus­si réel que sa­vou­reux, ex-grand prêtre du La­fayette Gour­met à Pa­ris mais aus­si de vi­gne­rons cé­lèbres, tels Jean-Louis Tra­pet, la belle Cé­cile Trem­blay ou Georges Dos San­tos, le tru­cu­lent pro­prié­taire de la cave An­tic Wine, à Lyon.

Un al­bum suc­cu­lent comme un verre de chain­tré.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.