Son mour­vèdre éblouit, mais il est trop rare !

La Revue du Vin de France - - DEGUSTATION - R. P.

Ins­tal­lé à Vac­quey­ras, Ch­ris­tophe Gal­lon re­prend des vignes fa­mi­liales en 1990. Il vend ses rai­sins à la cave co­opé­ra­tive puis, en 2010, fait son propre vin. Sans cave, il vi­nife chez son ami Serge Fé­ri­goule du do­maine du Sang des Cailloux. Pour al­ler de Vac­quey­ras à Châ­teau­neuf-du-Pape, Ch­ris­tophe n’a pas fait un aus­si long voyage qu’Ar­thur Rim­baud qu’il cé­lèbre en bap­ti­sant son do­maine Les Se­melles de Vent. En 2009, il ra­chète 30 ares à Châ­teau­neuf-du-Pape plan­tés de mour­vèdre. Son vin, un pur mour­vèdre donc, ra­vi­ra les amou­reux de vins fns et droits. At­ten­tion, il n’y a que 900 bou­teilles.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.