Avec lui, Neuilly prend une autre saveur…

La Revue du Vin de France - - DEGUSTATION - J.-E. S

n 1997, à la suite du dé­cès de son père, Johann Spel­ty re­prend le do­maine fa­mi­lial de 15 hec­tares plan­tés sur le ter­ri­toire de la com­mune de Cra­vant-les-Co­teaux. Ce vigneron, dis­cret et tra­vailleur, a très tôt fait le choix de longs éle­vages me­nés dans sa cave creu­sée dans le tuf­feau et d’une com­mer­cia­li­sa­tion tar­dive de ses vins. Ain­si, son Clos de Neuilly 2009 se­ra tout juste mis en bou­teilles lorsque vous li­rez ces lignes… En­ga­gé dans une conver­sion “bio”, Johann Spel­ty pri­vi­lé­gie les éle­vages en cuves bé­ton et en foudres, sans ex­trac­tion ni le­vu­rage, ce qui a pour ef­fet de sou­li­gner à la fois la fraî­cheur du fruit et la fran­chise d’ex­pres­sion des beaux ter­roirs du do­maine. Le vin is­su de la par­celle ar­gi­lo-cal­caire du Clos de Neuilly, en par­ti­cu­lier, nous a beau­coup sé­duits.

E

JOHANN SPEL­TY. Ses vins conjuguent la fraî­cheur du fruit

et la fran­chise de ses beaux ter­roirs.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.