Les grands crus à la hausse

Les bor­deaux 2000 et 2005 pro­fitent d’une em­bel­lie.

La Revue du Vin de France - - LE CARNET D'ADRESSES -

Sur un an, la Bour­gogne conserve son avan­tage : l’in­dice Wi­neDex Bour­gogne s’est ap­pré­cié de 8,33 % contre 7,33 % pour l’in­dice Wi­neDex Bor­deaux. Par­mi les grands crus bor­de­lais, les ventes de ces der­niers mois ont fait la part belle aux vieux mil­lé­simes du châ­teau d’Yquem tels que 1957 (+ 39 % à 840 €), 1958 (+ 19 % à 672 €), 1968 (+ 10 % à 468 €) ou 1973 (+ 10 % à 372 €). En rouge, une prime est ac­cor­dée aux “pe­tits” mil­lé­simes comme 1988, pour des vins dans leur caisse bois d’ori­gine. Châ­teau Che­val Blanc 1988 at­teint 288 €, Châ­teau Mar­gaux 248 €, (+ 4 %), Pe­trus 1320 € (+ 14 %), Châ­teau Bey­che­velle 65 € (+ 30 %). Châ­teau Pa­vie oc­cupe une place à part, rare aux en­chères et pri­sé quelle que soit la ré­pu­ta­tion du mil­lé­sime (+ 6 % pour le mil­lé­sime 2002 à 152 €). En Bour­gogne, si le Clos des Lam­brays se sta­bi­lise après les se­maines d’ef­fer­ves­cence qui ont sui­vi son ra­chat (- 5 % pour le 2005 à 153 €), les cham­ber­tins de chez Rousseau conti­nuent à en­flam­mer les en­chères. À suivre en Côte de Nuits, les fla­cons is­sus des do­maines Hu­de­lotNoël­lat, Ro­bert Arnoux et Méo-Ca­mu­zet. En re­vanche, les vins de la val­lée du Rhône sont ac­tuel­le­ment bou­dés par le mar­ché. Pi­chon La­lande : 152 €, Cos d’Es­tour­nel : 122€, Du­cru Beau­caillou : 142 € (+10%), Smith Haut La­fitte : 68 € Chambertin Clos de Bèze 1978 : 1260 € (+54%), 1988 : 777€ (+100 %), 1989 : 903€ (+25%), Chambertin 1978 : 1638 € (+93%), 1988 : 861 € (+110%), 1989 : 987 € (+99%), 1990 : 1355 €.

Hon­shu-Na­ga­no Ka­rui­za­wa

1981 : 780 €

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.