La pré­ci­sion n’est pas son fort

La Revue du Vin de France - - PRATIQUE -

Ré­fé­rence pour nombre de res­tau­ra­teurs fran­çais, la marque ba­va­roise, en col­la­bo­ra­tion avec l’école de som­me­liers de Co­blence et quelques som­me­liers fran­çais, vient de lan­cer sa nouvelle gamme Arômes.

Peu convain­quant à la dé­gus­ta­tion, ce verre, beau­coup plus petit que les pré­cé­dents, manque d’élan, de fnesse et de pré­ci­sion. Seul le chas­sagne-mon­tra­chet s’est mon­tré ou­vert et frais, avec un boi­sé bien in­té­gré au nez et une bouche qui a gar­dé son équi­libre. Dans ce verre, les efer­ves­cents prennent un cô­té sur­mûr et leurs bulles dis­pa­raissent ra­pi­de­ment. Mau­vaise ex­pé­rience pour les vins rouges avec un al­cool qui res­sur­git au nez et un boi­sé qui as­sèche la bouche pour le pes­sac-léo­gnan.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.