CH­TEAU MYRAT

La Revue du Vin de France - - DÉGUSTATION -

La robe prend dé­jà un re­flet mor­do­ré. Nez de brioche chaude avec une touche d’abri­cot sec. La bouche offre une belle aci­di­té en ar­rière-plan. À l’air, il évo­lue vers des notes d’agrumes. On peut l’ap­pré­cier au­jourd’hui.

Co­or­don­nées des pro­duc­teurs page 106

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.