Les mil­lé­simes à géo­mé­trie va­riable de la Cave des vi­gne­rons de Buxy

La Revue du Vin de France - - LE JOURNAL DES LECTEURS -

Ce­la fait deux fois que, si­tôt votre Guide rouge pa­ru, je me rends à la Cave des vi­gne­rons de Buxy pour goû­ter et ache­ter l’un des vins bien no­tés par vos ex­perts. En l’oc­cur­rence, après lec­ture de votre Guide 2014, le mon­ta­gny 1er cru Les Cha­niots 2010 m’in­té­res­sait. Eh bien à chaque fois, le vin n’était pas en vente ! Une fois sur place, la ca­viste in­dique qu’elle ne sait pas du tout quand ce 2010 se­ra mis en vente, « en tout cas pas cette an­née c’est sûr » , pré­ci­sant que cette si­tua­tion dure de­puis des an­nées, mal­gré des plaintes (on vous pro­pose en rem­pla­ce­ment de goû­ter ce vin, mais dans un mil­lé­sime plus an­cien). Tou­jours mu­ni de votre Guide 2014, je me suis ren­du chez trois vi­gne­rons, un à San­te­nay, un à Rul­ly et un à Fuis­sé chez les­quels j’ai pu ache­ter les vins pré­sen­tés dans votre Guide. Il me semble anor­mal que les di­ri­geants de cette cave vous pré­sentent des échan­tillons d’un vin qui ne se­ra pas ven­du avant un ou deux ans. Da­niel Bois­sard 4, rue du Pon­sy,

71620 Da­me­rey

bois­sard.da­niel0470@orange.fr

Il m’est ar­ri­vé la même mésa­ven­ture que notre lec­teur Da­niel Bois­sard. Ayant ap­pe­lé la Cave des vi­gne­rons de Buxy au prin­temps 2014 pour com­man­der une caisse de ce mon­ta­gny 1er cru 2010 no­té 16,5/20 et ven­du 9,40 eu­ros (l’un des meilleurs rap­ports qua­li­té/prix du Guide rouge), je suis tom­bé sur une ca­viste qui m’a ex­pli­qué que seul le 2009 était dis­po­nible et que le 2010 pré­sen­té dans le Guide rouge « ne se­rait pas dis­po­nible avant plu­sieurs mois » . Étrange vu que la cave avait quelques mois plus tôt pré­sen­té ses 2010 lors de la dé­gus­ta­tion de notre Guide rouge. D. Sa­ve­rot conseils me don­nez-vous ? Ro­muald De­lage foyen70@ya­hoo.fr

Cher mon­sieur, c’est un pro­blème cou­rant, mais cette mésa­ven­ture dé­montre aus­si qu’ il règne une bonne hy­gro­mé­trie dans votre ar­moire. Tou­te­fois, pour pal­lier ce pro­blème, je vous conseille d’em­maillo­ter vos bou­teilles, au ni­veau de l’ éti­quette, de film cel­lo­phane. Ce­la va les pré­ser­ver de l’ hu­mi­di­té. C’est à peu près la seule pa­rade que vous puis­siez adop­ter en l’ état ac­tuel des choses. J. Bau­douin

Mon­sieur Bois­sard, mer­ci pour votre té­moi­gnage. Nous avons sol­li­ci­té une en­tre­vue avec la Cave de Buxy. Il semble bien en ef­fet que la cave pré­sente pour notre dé­gus­ta­tion des vins en sa­chant qu’ ils ne se­ront pas com­mer­cia­li­sés avant long­temps. Nous avons sai­si Ré­my Mar­lin, le di­rec­teur. Il nous a ga­ran­ti tout faire pour, à l’ave­nir, que les vins pré­sen­tés pour notre Guide soient dis­po­nibles à la vente dès la pa­ru­tion de notre ou­vrage. La cave va aus­si re­cher­cher votre cour­rier afin d’y don­ner ré­ponse. Te­nez-nous in­for­més des suites.

P. Mau­range, A. Ger­belle, G. Ba­roin

Chère ma­dame, mer­ci pour votre cour­rier et mille ex­cuses pour cette er­reur. Mais Bru­no Von der Hey­den pos­sède une telle per­son­na­li­té, il aime tel­le­ment Mal­le­ret et nous avons pas­sé tant de riches mo­ments avec lui dans cette belle pro­prié­té proche de Bor­deaux (HautMé­doc) que nous ne par­ve­nons pas à ad­mettre qu’ il l’ait quit­tée. C’est pour­tant vrai, nous al­lons dé­sor­mais rendre à Paul Bordes ce qui lui ap­par­tient.

D. Sa­ve­rot et Phi­lippe Mau­range

LA CAVE DES VI­GNE­RONS DE BUXY (CÔTE CHA­LON­NAISE). Mais pour­quoi cette ex­cel­lente cave fait-elle

dé­gus­ter aux ex­perts de La RVF des mil­lé­simes qui ne se­ront pas à la vente avant deux ou trois ans ?

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.