CH­TEAU HAUT-BER­GEY

La Revue du Vin de France - - BORDEAUX GOURMANDS À PRIX DOUX -

Certes tan­nique et puis­sant, ce vin fait pour­tant par­tie des meilleurs crus de notre sé­lec­tion. On ap­pré­cie sa cou­leur, son in­ten­si­té aro­ma­tique avec des notes de fruits rouges et son am­pleur en fi­nale. Épices, fruits, lé­ger menthol… C’est un côtes-de-bourg com­plexe et sé­dui­sant.

9,90 € (60000 bou­teilles) La robe af­fiche une belle cou­leur en­core dense et peu évo­luée. Le nez ex­hale d’élé­gantes nuances de cuir. Sa bouche est très par­fu­mée avec des notes d’épices douces et de ré­glisse. Ce 2008 do­té de ta­nins moel­leux évo­lue avec beau­coup de charme et de com­plexi­té. Une bou­teille à ou­vrir dès main­te­nant pour ac­com­pa­gner dé­li­ca­te­ment une viande brai­sée.

12 € (15000 bou­teilles) Dans un genre struc­tu­ré et dense avec des ta­nins en­core en re­lief, ce vin af­fiche tou­te­fois une belle in­ten­si­té de corps en bouche. Son al­longe, com­plète et épi­cée, s’ac­com­pagne d’une belle te­nue en fi­nale. Beau­coup de style pour un saint-émi­lion Grand cru qui mé­rite de vieillir en­core un peu. Culti­vé en “bio”.

18 € (50000 bou­teilles) En­tiè­re­ment re­pris en mains par Ja­cky Lo­ren­zet­ti, an­cien P.-D.G. du groupe Fon­cia et ac­tuel pré­sident du club de rugby, le Ra­cing Mé­tro 92, le vi­gnoble a été dans sa plus grande ma­jo­ri­té re­mem­bré. Châ­teau Li­lian La­douys est au­jourd’hui en passe de re­de­ve­nir l’un des crus bour­geois ré­fé­rents de l’ap­pel­la­tion. Ce 2011 le montre. C’est un beau vin concen­tré et mûr avec de la den­si­té de ma­tière, un élevage de qua­li­té et une bouche aux beaux par­fums flo­raux et d’épices. À dé­cou­vrir ou redécouvrir !

15 € (200000 bou­teilles)

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.