La Côte des Bar, cu­rio­si­té cham­pe­noise

Cap sur la Cham­pagne mé­ri­dio­nale, dans l’Aube, au sud-est de Troyes. Ter­roirs de rêve, vil­lages pré­ser­vés, cu­vées de grande ex­pres­sion, tout ici in­cite à se mettre au vert.

La Revue du Vin de France - - SOMMAIRE - Texte et pho­tos de Tho­mas Bra­vo-Ma­za

Après la Côte des Blancs, nous re­pre­nons notre ex­plo­ra­tion de la Cham­pagne (lire La RVF n° 577) en tra­ver­sant la Côte des Bar, dans l’Aube. L’oc­ca­sion de re­ve­nir sur quelques idées re­çues. Les plus beaux ter­roirs à pi­not noir ne se­raient si­tués que dans la Marne ? Que nen­ni ! C’est en par­cou­rant Les Ri­ceys ou la val­lée de l’Ource que l’on constate à quel point ce cé­page peut at­teindre des som­mets de pro­fon­deur et de fnesse. Et les grandes mai­sons de la Marne le savent bien puis­qu’elles s’y four­nissent pour consti­tuer cer­taines de leurs grandes cu­vées.

On dit le re­lief cham­pe­nois as­sez plat, mais les vi­gnobles du Bar­sé­qua­nais et du Bar­su­rau­bois prouvent le contraire avec une dé­cli­vi­té de ses co­teaux par­fois su­pé­rieure à 35 % ! D’ailleurs, l’éty­mo­lo­gie sup­po­sée du mot “bar” se­rait d’ori­gine celte et si­gni­fe­rait “es­car­pe­ment”. Au sud de Bar-sur-Seine, notre cir­cuit ré­vèle les plus beaux co­teaux es­car­pés des Ri­ceys. Com­po­sé de trois sec­teurs, Ri­ceyHaut, Ri­cey-Bas et Ri­cey-Haute Rive, Les Ri­ceys fait par­tie des plus beaux vil­lages vi­gne­rons de France. Très éten­due (près de 800 ha de vignes), la com­mune pro­duit un sub­til ro­sé qu’une poi­gnée de do­maines vi­nife en vin tran­quille.

Nous vous re­com­man­dons de par­cou­rir ses “cli­mats” les plus ty­pés avec le vigneron Olivier Ho­riot, te­nant d’une jeune garde cham­pe­noise très res­pec­tueuse des sols et de l’en­vi­ron­ne­ment. La ba­lade prend alors les formes d’un voyage dans le temps, car pas moins de 150 mil­lions d’an­nées séparent les bas des hauts de co­teaux, au coeur du Ju­ras­sique, et même du Port­lan­dien au Kim­mé­rid­gien !

Étant ci­se­lée par ses val­lées trans­ver­sales, elles-mêmes creu­sées par les afuents de la Seine, et ja­lon­née de fo­rêts gi­boyeuses, la Côte des Bar né­ces­site un long week-end pour dé­cou­vrir tous ses charmes. Sur­tout qu’entre les val­lées de l’Ource, de la Sarce, de l’Arce, de la Seine ou de l’Aube, le plus court che­min n’est ja­mais la ligne droite.

THO­MAS BRA­VO-MA­ZA ET MICHEL DRAPPIER. Notre re­por­ter (à d.) a ex­cep­tion­nel­le­ment re­non­cé

à l’ULM pour le vo­lant de cette B12 Ci­troën.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.