À Fi­geac, Val­my Ni­co­las re­signe pour cinq ans

La Revue du Vin de France - - EN PRIMEUR - B. S. et P. M.

Lors des pri­meurs d’avril 2015, Ja­cky Lo­ren­zet­ti (ex-Fon­cia) inau­gu­re­ra un im­pres­sion­nant pa­ral­lé­lé­pi­pède (po­ly­èdre à six faces, pa­ral­lèles deux à deux) vi­tré si­gné Jean-Michel Wil­motte qui coi­fe­ra son châ­teau Pé­des­claux à Pauillac. Fac­ture : plus de 20 mil­lions d’eu­ros.

Im­pres­sion­nant, mais moins que les 25 mil­lions in­ves­tis par le Cré­dit Mu­tuel Ar­kéa dans la ré­fec­tion des jar­dins, chais, cu­vier et bâ­tisse du châ­teau Ca­lon Sé­gur à Saint-Es­tèphe. Un chan­tier confé à l’ar­chi­tecte Alain de La Ville et à la de­si­gner belge Anne De­rasse.

Éga­le­ment en 2015, des su­per­stars comme Nor­man Fos­ter (châ­teau Mar­gaux) ou Phi­lippe Starck (Les Carmes Haut-Brion) se­ront à l’hon­neur. Les pro­jets d’en­ver­gure se mul­ti­plient : à Haut-Brion (Pes­sac-Léo­gnan), où le choix de l’ar­chi­tecte amé­ri­cain fait en­core dé­bat, ou à Mont­la­bert, pro­prié­té de la fa­mille Cas­tel à Saint-Émi­lion, avec l’ar­chi­tecte Pa­trick Jouin dont le chan­tier va en­fin dé­mar­rer. La fa­mille Cazes pré­voit aus­si de consa­crer 20 mil­lions d’eu­ros à un néo Lynch-Bages des­si­né par le fls de Ieoh Ming Pei (la Py­ra­mide du Louvre) pour les ven­danges 2018. « Ces grands tra­vaux per­mettent de ga­gner en qua­li­té et aus­si de com­mu­ni­quer » , ré­sume Laurent Du­fau, de Ca­lon Sé­gur.

La PAC à la caisse

D’où vient l’ar­gent ? À Pé­des­claux, le ma­gnat Lo­ren­zet­ti paie tout de sa poche : les ré­sul­tats de la pro­prié­té ne pour­raient pas fnan­cer son projet. À Ca­lon Sé­gur, un dos­sier PAC (Po­li­tique agri­cole com­mune) a été mon­té, mais la taille du groupe d’as­su­rance a ren­du le châ­teau in­éli­gible. Un “mix” d’emprunts et de fonds des so­cié­taires se­ra donc in­jec­té pour le projet. La fa­mille Cazes a les moyens de payer, mais va ten­ter d’ob­te­nir ces sub­ven­tions pu­bliques (jus­qu’à 30 % de l’ou­til de pro­duc­tion). Ces pro­jets per­mettent sur­tout de très in­té­res­santes déf­sca­li­sa­tions. Le ban­quier et co­pro­prié­taire de La Con­seillante (Po­me­rol) a été re­con­duit dans ses fonc­tions de co­gé­rant de Fi­geac (Saint-Émi­lion) par la fa­mille Ma­non­court pour une du­rée de cinq ans. Un rem­part contre LVMH, dé­si­reux d’en­tre­prendre des né­go­cia­tions pour le ra­chat de ce pre­mier cru clas­sé.

Le fu­tur chai des Carmes Haut-Brion (Pes­sac-Léo­gnan), si­gné Starck.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.