À trois, ils fa­çonnent un grand cru lan­gue­do­cien

La Revue du Vin de France - - MAGAZINE -

Les trois frères Ra­vaille, in­con­tes­tables fers de lance du Pic Saint-Loup, ont fran­chi un cap sup­plé­men­taire avec le mil­lé­sime 2012. La chose était pré­vi­sible quand on connaît la qua­li­té de leurs ter­roirs, l’im­por­tance qu’ils ac­cordent à leur matériel vé­gé­tal et la cu­rio­si­té dont ils té­moignent pour les meilleurs vins du monde. Tout était donc réuni pour que soit ici pro­duit un vé­ri­table grand cru lan­gue­do­cien. La cu­vée phare du do­maine s’ap­puie sur un grand gre­nache. Éle­vée en foudres, elle s’est trans­cen­dée en 2012. D’une fraî­cheur ma­gnifque, son élé­gance évoque les plus grands pi­nots nui­tons. Le 2013 offre une fnesse aé­rienne en­core su­pé­rieure. (18/20, 36,50 €) Autres cu­vées is­sues de ter­roirs dis­tincts, Tour de Pierre (16/20, 10,50 €) et Saint-Agnès (16,5/20, 16,50 €) suivent en 2012 la même évo­lu­tion vers une fnesse et une fraî­cheur ac­crues. Mi-gre­nache mi-sy­rah, ce Huis Clos se montre aro­ma­tique, bien trous­sé, avec une sa­pi­di­té ar­ri­mée à une ac­croche sé­rieuse mais sans ru­desse. est en­core ma­ni­feste dans la pro­duc­tion de ces der­nières an­nées (no­tam­ment sur la cu­vée Le Parc). Les jus sont très convain­cants en 2013. Cha­leu­reux et par­fu­mé, ce gre­nache 2011 bien me­né par­vient à contour­ner la charge al­coo­lique pour in­sis­ter sur les arômes de ta­bac et d’épices. en rai­son du ca­ber­net-sau­vi­gnon qui entre dans son assemblage, com­plé­tant sy­rah et mour­vèdre, son goût ap­par­tient sans am­bi­guï­té aux Ter­rasses du Lar­zac et consti­tue un mo­dèle sty­lis­tique ca­pi­tal. Le 2011 équi­libre avec maes­tria ve­lou­té so­laire du fruit et fi­nesse aro­ma­tique. Hé­do­niste, ce vin est l’un des grands rouges du mil­lé­sime.

JEAN-MARC, PIERRE ET XA­VIER

RA­VAILLE. Leurs rouges évoquent les grands

pi­nots de la Côte de Nuits.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.