L’oeuvre d’une vie

La Revue du Vin de France - - MAGAZINE -

De­puis sa créa­tion, cette cu­vée à do­mi­nante gre­nache af­fiche une per­son­na­li­té af­fir­mée, avec une fraî­cheur pleine d’au­to­ri­té, éton­nante pour le cé­page. Les der­niers mil­lé­simes ont pro­gres­sé en dé­lié et en sub­ti­li­té de sa­veurs. Clair de robe et brillant dans son ex­pres­sion aro­ma­tique, le 2012 laisse ad­mi­rer une chair sa­ti­née, ré­ac­tive. Pre­mière cu­vée à avoir mis en lu­mière le po­ten­tiel des ter­roirs de la zone du Pas de l’Es­ca­lette, la plus fraîche des Ter­rasses du Lar­zac, Cos­ta Caoude a évo­lué vers plus de pré­ci­sion et de sé­ré­ni­té dans les der­niers mil­lé­simes. Tout en dé­li­ca­tesse, sub­til et sa­pide, le 2012 pos­sède une li­ber­té de ton re­mar­quable.

Ré­my Pé­dré­no cherche à cap­tu­rer dans son vin un es­prit, un idéal. D’où un style dé­pouillé, dans le­quel l’élé­gance prime, par­fois jus­qu’à l’éva­nes­cence dés­in­car­née ou à l’aus­té­ri­té. Sur le ma­gnifque ter­roir cal­caire des Mé­gères, à Langlade, le vigneron ex­prime à la fois son exi­gence et son am­bi­tion dans l’im­plan­ta­tion exem­plaire de ses nou­velles par­celles. L’oeuvre d’une vie. Alors que le 2012 s’est re­fer­mé, ce 2013, en cuves avant mise, af­fiche un équi­libre brillant entre un fruit aé­rien de gre­nade, un soup­çon de moel­leux dans sa chair sa­ti­née et un sque­lette acide in­ci­sif. (17/20, 34 €) D’une fnesse aro­ma­tique in­signe, entre olive verte et suie, moel­leux et frais, le 2000 illustre à la fois l’évo­lu­tion sty­lis­tique ac­com­plie par le vigneron et son ta­lent ins­tinc­tif. (17,5/20, épui­sé) d’ex­plo­rer ses ter­roirs avec la fer­veur émer­veillée d’un dé­bu­tant. Style gé­né­reux, pro­fond et se­rein pour ce vin com­plet, dé­jà très pré­cis dans ses arômes mais qui se pro­jette dans le fu­tur. Gui­bert, au­jourd’hui gé­ré par ses fils, conserve de­puis son pre­mier mil­lé­sime, 1978, un style to­ta­le­ment à part, fon­dé sur la fer­me­té du ca­ber­net-sau­vi­gnon et une ca­pa­ci­té de vieillis­se­ment hors du com­mun. Ré­ser­vé mais sans sé­vé­ri­té, do­té d’un fruit très pur et pré­cis, ce mil­lé­sime en fi­nesse pos­sède ce­pen­dant les res­sources pour évo­luer au long cours. des rôles ac­ces­soires. Épices et rose fa­née, une al­longe re­mar­quable, toute en sub­ti­li­té, fi­nesse et per­sis­tance pour ce rouge à l’iden­ti­té lan­gue­do­cienne à la fois pré­cieuse et ori­gi­nale.

RÉ­MY PÉ­DRÉ­NO. Sur le ter­roir des Mé­gères, il re­cherche la fi­nesse ab­so­lue.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.