UN SUR­PRE­NANT SYL­VA­NER AF­FRONTE UNE FLAM­ME­KUECHE AUX GAM­BAS MA­RI­NÉES

La Revue du Vin de France - - GRANDS ACCORDS -

Trop sou­vent et in­jus­te­ment ou­blié en gas­tro­no­mie, le syl­va­ner, lors­qu’il est bien vi­ni­fé, est un cé­page qui pro­duit des vins di­gestes et de belle droi­ture, ca­pables de se ma­rier avec de nom­breux mets, sur­tout com­po­sés de pois­sons et de crus­ta­cés. Si ce cé­page n’est pas re­con­nu comme noble en Al­sace (il ne peut pas pré­tendre à l’ap­pel­la­tion Grand cru), sa fraî­cheur et son cô­té di­geste ne manquent pas d’in­té­rêt. Is­su d’une vigne de plus de 50 ans, culti­vé avec des ren­de­ments très bas, voi­là un su­perbe syl­va­ner qui sé­duit par son cô­té cristallin et épu­ré. Sa bouche brillante, lé­gè­re­ment tein­tée par les agrumes, li­bère une très jo­lie trame acide sa­li­vante et de fnes notes fo­rale en fnale. Le plat né­ces­site un vin ten­du et droit. On pour­ra aus­si choi­sir un ries­ling sans sucre ré­si­duel, plu­tôt jeune et to­nique.

COM­PLI­CI­TÉ. La conni­vence entre le syl­va­ner de Jean Box­ler (à g.) et la tarte

flam­bée des frères Nas­ti a été im­mé­diate.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.