LE DAN­DY DU BEAU­JO­LAIS

La Revue du Vin de France - - DÉCOUVERTES -

Ché­nas est le plus pe­tit et le moins connu des dix crus du Beau­jo­lais. Cam­pant son élé­gance sur des ac­cents épi­cés et fleu­ris, il cé­lèbre le ga­may avec ca­rac­tère et en­thou­siasme.

Une dé­gus­ta­tion de Bien sou­vent, les prix res­tent blo­qués entre 6 et 8 €. Une au­baine pour l’ama­teur certes, mais une en­trave pour l’ap­pel­la­tion. Quelques do­maines afchent pour­tant de hautes am­bi­tions pour l’ave­nir. Les vins dé­gus­tés le confr­ment. Les meilleurs afr­ment leur pa­ren­té, si­non de ter­roir du moins d’es­prit, avec ceux du Rhône sep­ten­trio­nal pour la struc­ture, et avec ceux de la Bour­gogne pour l’élé­gance. Et si cer­tains Bour­gui­gnons lorgnent for­te­ment sur le Beau­jo­lais, ce n’est pas sans rai­son…

Il reste aux vi­gne­rons du Beau­jo­lais, et à de ceux de Ché­nas en par­ti­cu­lier, à s’afran­chir de la coupe de leurs “meilleurs en­ne­mis” pour pro­mou­voir leur vi­gnoble.

La dé­gus­ta­tion de Vé­ro­nique Rai­sin s’est dé­rou­lée le 9 dé­cembre 2014 à Ville­fran­che­sur-Saône et a ras­sem­blé 54 échan­tillons des mil­lé­simes 2013, 2012 et 2011.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.