Ber­trand de Villaines ou le châ­teau Sou­tard en mode Louis XV

La Revue du Vin de France - - PLANETE VIN -

vis aux ama­teurs du siècle des Lu­mières ! Sur­tout s’ils sont éga­le­ment fé­rus de grands vins. En 2015, le châ­teau Sou­tard, Grand cru clas­sé de Saint-Émi­lion, leur per­met­tra de re­vivre cette époque dans une bâ­tisse du XVIIIe siècle meu­blée en style Louis XV, avec lits à bal­da­quin, “bouilloux” (pre­mières ma­chines à la­ver), ba­lade en ca­lèche au­tour des vignes, dé­gus­ta­tion de ca­nards éle­vés au châ­teau…

L’homme à l’ori­gine de cette fan­tai­sie An­cien Ré­gime pos­sède un nom à par­ti­cule, is­su du Bour­bon­nais, le coeur du coeur de la mo­nar­chie. Il se dit “pay­san”, fé­ru de meubles an­ciens et sou­cieux de re­nouer avec les pay­sages d’an­tan. Au quo­ti­dien, Ber­trand de Villaines, 62 ans, un an­cien du né­go­ciant Cal­vet, di­rige le châ­teau Sou­tard, l’une des plus belles pro­prié­tés de Saint-Émi­lion, au nom de ses ac­tion­naires, AG2R La Mon­diale.

AIl sou­haite se dis­tin­guer des pro­jets ar­chi­tec­tu­raux contem­po­rains fleu­ris­sant dans les riches châ­teaux bor­de­lais. « Je me dé­fonce dans le style XVIIIe tout sim­ple­ment parce qu’ici nous avons une lé­gi­ti­mi­té, une “cré­di­bi­li­té XVIIIe” » , ré­sume ce pas­sion­né de che­vaux.

Il a d’ailleurs ache­té deux per­che­ronnes, Vol­tige et Villa, qui la­bou­re­ront les ter­roirs an­gu­leux du châ­teau au prin­temps. Une écu­rie se­ra créée pour le confort de ces ani­maux qui pro­mè­ne­ront les vi­si­teurs, ain­si qu’une ferme mi­nia­ture où les en­fants pour­ront se ré­ga­ler en com­pa­gnie des pe­tits pen­sion­naires. « Sou­tard man­quait de vie » , ré­sume Ber­trand de Villaines, dont Au­bert, l’homme de la Ro­ma­née-Conti, se­rait un cou­sin “très éloi­gné”. Pour of­frir un nou­veau souffle à son cru clas­sé, entre 15 et 20 mil­lions d’eu­ros ont été in­jec­tés dans cet éton­nant pro­jet oe­no­tou­ris­tique, soit le prix d’un chai si­gné par un ar­chi­tecte star.

Outre les gains gé­né­rés par les vi­sites, cette en­tre­prise vise à do­per la ré­pu­ta­tion d’un cru en­dor­mi, que ses pro­prié­taires am­bi­tionnent de his­ser au rang de “pre­mier grand cru clas­sé B”. « Le châ­teau se ré­veille » , a écrit ré­cem­ment le faux-re­trai­té Ro­bert Par­ker, suite à sa pre­mière vi­site des lieux. La pro­chaine se fe­ra à che­val ?

VIVE L’AN­CIEN RÉ­GIME À SOU­TARD. Di­rec­teur gé­né­ral de Sou­tard, Ber­trand

de Villaines re­donne le faste d’an­tan aux lieux pour at­ti­rer les nos­tal­giques.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.