Dis­ciple de Bac­chus, il fête le vin et la mu­sique

Dis­quaire et ca­viste éru­dit, Éric Rouyer or­ga­nise de fa­bu­leux concerts dans des hauts lieux du monde vi­ti­cole, no­tam­ment en Bour­gogne. À sa­luer.

La Revue du Vin de France - - ACTUALITÉS - Lu­cie Tol­ma­chov

Le Pa­lais des dé­gus­ta­teurs n’est pas la nou­velle cave d’Éric Rouyer. Il s’agit d’un la­bel de mu­sique clas­sique, et même d’un en­ga­ge­ment ar­tis­tique al­liant es­prit de ré­sis­tance et goût des beaux vins.

Per­son­nage éclec­tique pas­sion­né de mu­sique, Éric Rouyer rê­vait d’ofrir un peu de consi­dé­ra­tion à cer­tains mu­si­ciens ex­cep­tion­nels jus­qu’alors né­gli­gés par l’in­dus­trie mu­si­cale. D’où cette idée ori­gi­nale : or­ga­ni­ser des concerts en­re­gis­trés dans les hauts lieux du vi­gnoble.

L’ini­tia­tive a re­çu le sou­tien des amis d’Éric Rouyer : Pier­reHen­ry Ga­gey (Louis Ja­dot), Laurent Pon­sot ( do­maine Pon­sot), Éric de Saint-Vic­tor (châ­teau de Pi­bar­non), JeanNi­co­las Méo (do­maine MéoCa­mu­zet), Anne-Claude Le­flaive (do­maine Le­flaive), Charles Phi­lip­pon­nat (cham­pagne Phi­lip­pon­nat), entre autres grands du mi­lieu vi­ti­cole.

Adou­bé par Au­bert

Même Au­bert de Villaine (do­maine de la Ro­ma­néeCon­ti), lui-même fin mé­lo­mane, a dé­crit Éric Rouyer comme un per­son­nage « hors­norme, in­tran­si­geant et dés­in­té­res­sé » , l ors de l’émis­sion my­thique en­re­gis­trée par France Mu­sique à La Goillotte, avec Al­do Cic­co­li­ni.

Hors-norme ? Rouyer fut un en­fant des ban­lieues gre­no­bloises, cham­pion de France de rug­by, dis­quaire en Ar­dèche, in­fir­mier li­bé­ral, ca­viste, pro­duc­teur de mu­sique clas­sique…

In­tran­si­geant ? En 1990, ce jeune pas­sion­né de mu­sique clas­sique anime avec fra­cas son émis­sion sur Ra­dio Bas Vi­va­rais et dé­nonce des in­ter­pré­ta­tions sans in­té­rêt. Une fois ca­viste, il éreinte les vi­gne­rons fal­sif­ca­teurs dans son fan­zine Gout­te­lettes ré­fexives.

Dés­in­té­res­sé ? Éric Rouyer crée Les Vi­no­si­tés mu­si­cales, des dî­ners de haute vo­lée où se cô­toient les mu­si­ciens et les vi­gne­rons les plus ta­len­tueux. Il adresse voi­là vingt ans un fax sans illu­sion à Gé­rard Pou­let, qu’il consi­dère comme l’un des plus grands vio­lo­nistes en ac­ti­vi­té et lui de­mande de par­ti­ci­per à sa pro­chaine Vi­no­si­té mu­si­cale. Et Pou­let vint. La fa­mille mu­si­cale s’agran­dit en­core avec Alain Meu­nier, vio­lon­cel­liste, et Do­mi­nique Mer­let, pia­niste. Et le la­bel, lo­gi­que­ment, a sui­vi.

Cu­ve­rie prin­cière

Les Suites pour vio­lon­celle de Bach in­ter­pré­tées par Alain Meu­nier pa­raissent ain­si en ce mois de mai. Un en­re­gis­tre­ment unique réa­li­sé à La Goillotte, la cu­ve­rie du Prince de Conti, ré­cem­ment rat­ta­chée au do­maine de la Ro­ma­née-Conti. Des frag­ments de so­nates de Mo­zart y ré­sonnent en­core, ar­ran­gées par le mu­si­co­logue, com­po­si­teur et pia­niste Ro­bert Le­vin, tout juste en­re­gis­trées aux cô­tés de Gé­rard Pou­let.

Éric Rouyer (à droite) et le vio­lon­cel­liste Alain Meu­nier à Vosne-Ro­ma­née.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.