LA MINE DE GA­LETS ROU­LÉS

La Revue du Vin de France - - EXPERTISE DU TERROIR -

Si­tué à 140 mètres d’al­ti­tude au­des­sus du Rhône, le pla­teau de Signargues en­globe quatre com­munes du Gard. Il est consti­tué de sé­di­ments ma­rins et fu­via­tiles ac­cu­mu­lés dans un fos­sé d’efon­dre­ment qui en­taille les pla­teaux cal­caires du Cré­ta­cé. Le Rhône a dé­po­sé les al­lu­vions de la ter­rasse de Signargues (Villa­fran­chien) sur des sables et des ar­giles cal­caires (Plio­cène). Va­riant de 1 à 4 mètres, leur épais­seur at­teint 12 mètres dans cer­taines veines. L’aire clas­sée Signargues cor­res­pond à la ter­rasse en place et aux pentes où la ter­rasse et les sols mar­neux et sa­bleux sous­ja­cents se sont mé­lan­gés.

La ges­tion de l’eau est l’atout ma­jeur des sols de la ter­rasse. « Les ar­giles rouges per­mettent une ali­men­ta­tion hy­drique ré­gu­lière des vignes, mo­dé­rée par la charge caillou­teuse. Le sol as­sure ain­si un efet tam­pon très utile étant don­né l’ir­ré­gu­la­ri­té de la plu­vio­mé­trie mé­di­ter­ra­néenne * » , pré­cise Isa­belle Letessier, pé­do­logue (Si­gales) et au­teur d’une étude sur ce ter­roir. De l’im­por­tance de l’eau L’ali­men­ta­tion ré­gu­lière des vignes en eau joue sur la qua­li­té des rai­sins. « Ce­la confère aux vins des ta­nins fns, ex­plique De­nis Des­champ, di­rec­teur des Vi­gne­rons d’Es­té­zargues. Dans les sols de marnes ar­gi­leuses clas­sés Côtes du Rhône, les vignes peuvent da­van­tage sou­frir de la sé­che­resse, elles donnent alors nais­sance à des baies aux ta­nins ru­gueux. »

L’équi­libre des vins est a lié à l’ali­men­ta­tion en eau. « Sur le pla­teau, les ma­tu­ri­tés phé­no­liques et al­coo­liques des rai­sins évo­luent de concert, alors que dans la zone Côtes du Rhône, le sucre évo­lue sou­vent plus vite que la ma­tu­ri­té phé­no­lique, no­tam­ment à cause du manque d’eau. », pré­cise Ch­ris­tophe Coste (do­maine de la Cha­ri­té, Saze). En outre, le pro­fl aro­ma­tique des vins est im­pac­té. « Les vignes qui manquent d’eau donnent sou­vent des vins aux notes très conftes, sou­ligne Ni­co­las

SOUS LES GA­LETS, UN TER­ROIR À PART. Sou­vent, les ga­lets

rou­lés re­couvrent to­ta­le­ment les sols. Ici au va­leu­reux châ­teau des Coc­ci­nelles, à Do­ma­zan.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.