Ç

La Revue du Vin de France - - AUTO & VINTAGE -

As­sem­bler un bon cham­pagne ou res­tau­rer une voi­ture an­cienne re­lève de la même phi­lo­so­phie : faire per­du­rer de belles choses dans le temps. » Et Luc Gai­doz, vi­ti­cul­teur à Ludes, au sud de Reims, de­puis six gé­né­ra­tions, sait de quoi il parle de­vant l’ob­jet de sa pas­sion : un splen­dide ca­brio­let Al­fa Ro­meo 1750 - 32 ch de 1969 des­si­né par Pi­nin­fa­ri­na et res­tau­ré pen­dant cinq ans avant de goû­ter au plai­sir de rou­ler avec. Une au­to my­thique dans sa teinte “Ros­so 514” de­puis que Dus­tin Hoff­man l’a conduite en 1967 dans Le Lau­réat sur la mu­sique de Simon et Gar­fun­kel. « J’ai été bi­be­ron­né aux Al­fa, la marque fé­tiche de mon père. Et celle-là est un rêve de gosse. »

Mais pas le seul pour ce vi­gne­ron qui re­con­naît avoir aus­si “la fibre mé­ca­nique”. Dans son ate­lier, avec pont élé­va­teur, co­ha­bitent un cou­pé Peu­geot 504 en cours de res­tau­ra­tion et un pe­tit bo­lide avec le­quel il fait des ral­lyes : une Al­fa, en­core. Le fa­meux cou­pé GTV 2,5 l de 1983 qu’un mo­teur V6 160 ch, au tem­pé­ra­ment de feu et à la mu­si­ca­li­té en­voû­tante, pro­pul­sait à 215 km/h à l’époque. Et à 53 ans, la plus grande sa­tis­fac­tion de Luc Gai­doz est de voir sa der­nière fille de 18 ans rê­ver de suivre ses traces dans le cham­pagne et, en­core mieux, de prendre le vo­lant de ses Al­fa !

Luc Ga­doz est cer­né par

ce qui le pas­sionne : le cham­pagne et ses Al­fa.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.