Vi­gnoble iden­ti­taire

Par­tir, oui, mais pour al­ler où ? Cap sur le Ju­ra, pour ar­pen­ter une ré­gion dy­na­mique et sin­gu­lière.

La Revue du Vin de France - - SOMMAIRE - Par Pier­rick Jé­gu

Il n’est pas si loin le temps où les mar­chands de vins de l’Hexa­gone avaient toutes les mi­sères du monde à vendre une bou­teille de vin du Ju­ra… Au­jourd’hui, grâce au tra­vail qua­li­ta­tif de nom­breux vi­gne­rons s’ins­cri­vant dans les pas de quelques glo­rieux aî­nés, ce ma­gnifque vi­gnoble, qui s’étire sur 80 ki­lo­mètres, re­trouve peu à peu les fa­veurs des som­me­liers, des ca­vistes et des ama­teurs. Une bonne nou­velle et un suc­cès am­ple­ment mé­ri­té ! À l’heure où la mon­dia­li­sa­tion touche aus­si le monde du vin, cette ré­gion vi­ti­cole pré­serve sa grande ori­gi­na­li­té et la ré­jouis­sante di­ver­si­té de ses pro­duc­tions. Elle doit d’abord sa sin­gu­la­ri­té à ses cé­pages qui, par­mi tous les mi­cro-ter­roirs au­toch­tones, trouve cha­cun des sols pro­pices à leur ex­pres­sion… Culti­vés ici de­puis plu­sieurs siècles, le char­don­nay – en­vi­ron 50 % des plan­ta­tions pour des vins très in­té­res­sants - et le pi­not noir res­tent certes em­blé­ma­tiques de la Bour­gogne voi­sine… Le sa­va­gnin, le poul­sard et le trous­seau sont eux (presque) ex­clu­si­ve­ment ju­ras­sien. Au­tre­fois uni­que­ment ré­pu­té pour le fa­meux vin jaune aux arômes in­imi­tables de noix – un vieillis­se­ment de six ans en cave sans ouillage, et la for­ma­tion na­tu­relle d’un voile qui pro­tège le vin d’une trop forte oxy­da­tion -, le sa­va­gnin dé­montre au­jourd’hui tout son po­ten­tiel à don­ner de grands vins blancs ouillés is­sus d’un éle­vage clas­sique : ca­pables de te­nir dans le temps, de vé­ri­tables cu­vées de gas­tro­no­mie qui font mer­veille avec la cui­sine exo­tique, des viandes blanches, des pois­sons cré­més ou des fro­mages franc-comtois. Poul­sard – ou plous­sard – et trous­seau, eux, en­gendrent des rouges éton­nants : le pre­mier, qui se plaît par­ti­cu­liè­re­ment à Pu­pillin, dis­tingue des vins à la robe claire et d’une re­mar­quable fnesse aro­ma­tique. Le se­cond, no­tam­ment très à l’aise sur le sec­teur de Mon­ti­gny-les-Ar­sures, signe des cu­vées plus sou­te­nues et in­tenses, aptes à bé­né­fi­cier d’une longue garde. Au gré d’une ex­plo­ra­tion plus pous­sée, n’hé­si­tez pas à pous­ser la porte des meilleurs do­maines de la ré­gion. Ar­bois et les com­munes en­vi­ron­nantes abritent une foule de vi­gne­rons ta­len­tueux et ins­pi­rés. Pour le site spec­ta­cu­laire du vil­lage per­ché en sur­plomb des vignes et pour ses cé­lèbres vins jaunes es­tam­pillés par l’AOC épo­nyme, halte obli­ga­toire aus­si à Châ­teauC­ha­lon. Tout au long d’un iti­né­raire oe­no­tou­ris­tique plein de sur­prises, ponc­tué de val­lons, de combes, de co­teaux en pente douce ou forte et de ha­meaux pleins de charme, prof­tez aus­si de vos pé­ré­gri­na­tions pour goû­ter à d’autres spé­cia­li­tés : le vin de paille, li­quo­reux ob­te­nu après le sé­chage des rai­sins des­ti­né à concen­trer les sucres à l’in­té­rieur des baies, les bulles du cré­mant du Ju­ra, et pour­quoi pas le mac­vin, mis­telle ou vin de li­queur is­su d’une eau-de-vie de rai­sin… Trop long­temps ou­blié, le vi­gnoble du Ju­ra est en pleine re­nais­sance : le mo­ment ou ja­mais de le dé­cou­vrir pour la beau­té des lieux.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.