Ba­lade en Mus­ca­det

Au sud-est de Nantes, les trois crus com­mu­naux du Mus­ca­det - Clis­son, Gorges et Le Pal­let – étendent leurs ceps et dé­voilent leur riche ter­roir le long de la Sèvre Nan­taise. C’est à vé­lo qu’il convient d’al­ler les dé­cou­vrir !

La Revue du Vin de France - - SOMMAIRE - Par Mor­gane Sou­la­rue

Ils sont trois – sans doute bien­tôt re­joints par d’autres – ni­chés au coeur du Mus­ca­det Sèvre-etMaine. Sa­vou­reux, ca­rac­té­ris­tiques, ces ter­roirs de­ve­nus crus afchent fè­re­ment leur men­tion com­mu­nale dé­cer­née en juillet 2011 par l’Inao. Une re­con­nais­sance ve­nue cou­ron­ner l’en­thou­siaste et conscien­cieux tra­vail de quelques vi­ti­cul­teurs du coin. Les­quels ont vu avec joie Gorges, Le Pal­let et Clis­son pro­mus au rang de cru, et ain­si at­teindre le troi­sième éche­lon dans l’ap­pel­la­tion Mus­ca­det après ceux du Mus­ca­det gé­né­rique et des sous-appellations ré­gio­nales. Pour ar­pen­ter leur ter­ri­toire, rien de tel qu’une ba­lade à vé­lo. Entre vignes et cours d’eau, le pay­sage, val­lon­né et ver­doyant, en­ve­loppe les cy­clistes d’une at­mo­sphère bu­co­lique et pai­sible… Et bonne nou­velle,

il n’y a par ici ni cols ni pentes trop raides ! Dans le Mus­ca­det, cinq boucles ba­li­sées par­courent le vi­gnoble. Entre Sèvre et Ma­rais, l’une de ces ba­lades passe par Le Pal­let. Ce vil­lage est une étape phare de cet iti­né­raire long de 32 km. D’abord parce qu’il est une jo­lie bour­gade dont il faut ad­mi­rer les ves­tiges du don­jon mé­dié­val et de la cha­pelle Sainte-Anne, en­suite parce qu’il abrite le mu­sée du vi­gnoble nan­tais. Ce der­nier per­met d’ap­pré­hen­der l’uni­vers vi­ti­cole lo­cal, à tra­vers son his­toire, ses ter­roirs et le tra­vail de ses vi­gne­rons - de la culture à la dé­gus­ta­tion en pas­sant par la vi­nif­ca­tion -, et conduit aus­si à sai­sir l’évo­lu­tion tech­nique des mé­tiers du vin grâce à une col­lec­tion de 450 ob­jets. Une vi­site pas­sion­nante, com­plé­tée par de nom­breuses ani­ma­tions pé­da­go­giques, no­tam­ment pour les en­fants. Une fois ce cha­pitre re­fer­mé, il faut mettre le cap sur Gorges, « là où la ri­vière se res­serre » , c’est ain­si que l’on nom­mait le lieu où la ville s’est éta­blie, au nord de la Val­lée de Clis­son. Il pa­raît que la ci­té, dont le rose des toits de tuile contraste avec le vert de la na­ture en­vi­ron­nante, est le ber­ceau his­to­rique du Mus­ca­det, no­tam­ment au­tour du châ­teau de l’Oi­se­li­nière où l’on dit que furent plan­tées les pre­mières vignes du Mus­ca­det au xviie siècle. Plus loin, on at­teint les rives de la Sèvre nan­taise pour dé­cou­vrir l’an­cienne fla­ture et les mou­lins d’An­gre­viers ain­si que la chaus­sée faite de dalles de gra­nit qui per­met, l’été, quand les eaux sont basses, de fran­chir la ri­vière. Après Gorges, la route conti­nue de tra­cer son sillon jus­qu’à Clis­son. Les vignes firtent avec cette ci­té ma­gnifque vo­lon­tiers sur­nom­mée “l’Ita­lienne” en ré­fé­rence à son ar­chi­tec­ture aux in­fluences tos­canes, vi­sibles par exemple à la cé­lèbre Ga­renne Lé­mot, à Gé­ti­gné, ou au do­maine de la Ga­renne Va­len­tin consti­tué d’une villa en­tou­rée d’un parc. Im­man­quables aus­si, la for­te­resse mé­dié­vale – elle n’a rien de trans­al­pin ! – qui sur­plombe le cours de la Sèvre nan­taise ou les ruines de la cha­pelle des Tem­pliers. En ville, le bu­reau d’ac­cueil de l’ofce du tou­risme du vi­gnoble de Nantes – qui abrite aus­si la Cave des Mus­ca­det – pour­ra vous don­ner toutes les in­fos pour pour­suivre la ba­lade, vous in­di­quer les pos­si­bi­li­tés de vi­sites de do­maines, et vous dé­tailler la riche pro­gram­ma­tion des Caves éton­nantes qui, d’avril à oc­tobre, vous pro­pose plus de qua­rante ren­dez-vous d’ex­cep­tion chez les vi­gne­rons. Sans au­cun doute, il fau­dra re­ve­nir pour ex­plo­rer en­core plus en pro­fon­deur ce mus­ca­det pas avare de di­vines sur­prises.

Ran­don­née à vé­lo au­tour de Clis­son et de son châ­teau.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.