Les chambres d’hôtes d’Hu­bert de Boüard

La Revue du Vin de France - - ACTUS EN PRIMEUR - J. B. www.lo­gis­de­la­ca­dene.fr

De­puis 2013, Hu­bert de Boüard, le co­pro­priét a ire du châ­teau An­ge­lus, pre­mier cru clas­sé A de SaintÉ­mi­lion et sa fa­mille ont ac­quis le Lo­gis de la Ca­dène, un res­tau­rant si­tué au coeur du vil­lage de Saint-Émi­lion, ni­ché dans l’une des plus vieilles mai­sons du vil­lage. Après des mois de tra­vaux, le res­tau­rant di­ri­gé par Alexandre Bau­mard vient de rou­vrir ses portes et s’est vu ajou­ter quatre chambres d’hôtes à l’étage. L’en­semble est co­si et rap­pelle un es­prit bord de mer, avec ses bois na­tu­rels, les tons neutres et le linge en lin. Chaque chambre s’étend sur 34 à 71 m2 (pour la suite) et les prix va­rient de 190 € à 320 €, se­lon la sai­son, pe­tit-dé­jeu­ner com­pris. Dès 2016, cinq nou­velles chambres de­vraient s’ou­vrir en plus. Hu­bert de Boüard vient jouer dans la même cour que Gé­rard Perse, le pro­prié­taire de châ­teau Pa­vie, autre pre­mier cru clas­sé A de Saint-Émi­lion et de l’Hos­tel­le­rie Plai­sance, le pres­ti­gieux Re­lais et Châ­teaux qui se si­tue à quelques mètres seule­ment. Mal­gré cette proxi­mi­té, Saint-Émi­lion, qui voit pas­ser plus d’un mil­lion de tou­ristes chaque an­née, dis­pose d’une ofre hô­te­lière li­mi­tée, si bien que les deux pro­prié­taires de crus pre­miers crus clas­sés de­vraient dor­mir sur leurs deux oreilles.

Dans le Saint-Émi­lion, les chambres d’hôtes d’Hu­bert de Bouärd ont un grand stan­ding.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.