Chez Mu­gnier, le mu­si­gny vieilli­ra en cave

In­édit ! Le do­maine va com­mer­cia­li­ser son grand cru plu­sieurs an­nées après sa mise en bou­teilles.

La Revue du Vin de France - - ACTUALITÉS - B. S.

Le do­maine Mu­gnier, cé­lèbre pro­prié­té vi­ti­cole de Cham­bol­leMu­si­gny tri­ple­ment étoi­lée dans notre guide vert des Meilleurs vins de France, a choi­si de dif­fé­rer la sor­tie de son plus grand vin, le mu­si­gny, à par­tir du mil­lé­sime 2013.

Las­sé de voir cette cu­vée rare dé­gus­tée trop tôt alors qu’elle exige, plus que toutes les autres, du temps pour se ré­vé­ler plei­ne­ment, Fré­dé­ric Mu­gnier ne la pro­po­se­ra dé­sor­mais plus à la vente que plu­sieurs an­nées après sa mise en bou­teilles.

En ef­fet, dans son cour­rier an­nuel adres­sé à ses clients, le vi­gne­ron bour­gui­gnon dé­plore les dif­fi­cul­tés ren­con­trées par les pro­fes­sion­nels, dis­tri­bu­teurs, ca­vistes ou res­tau­ra­teurs, à sto­cker et lais­ser vieillir les vins. Fré­dé­ric Mu­gnier a donc dé­ci­dé d’as­su­rer sa part d’ef­fort pour que le mu­si­gny puisse ar­ri­ver sur les tables des ama­teurs à ma­tu­ra­tion suf­fi­sante.

Dans une pé­riode où les grands bour­gognes voient leurs prix flam­ber et où il de­vient qua­si­ment im­pos­sible de les boire à leur apo­gée, sa­luons l’ini­tia­tive du do­maine. Un exemple que l’on ai­me­rait voir sui­vi par une ma­jo­ri­té de grands vi­gne­rons de Bour­gogne et d’ailleurs.

Fré­dé­ric Mu­gnier ne veut plus que son mu­si­gny soit bu trop jeune.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.