Il a ano­bli son 2013

La Revue du Vin de France - - BORDEAUX 2012 ET 2013 - R. Pe­tro­nio

Au prin­temps 2014, lorsque nous avons dé­gus­té le Châ­teau Suduiraut 2013 en pri­meur, le cru, por­té par ses 150 gammes de sucre, se mon­trait bien jouf­flu. Un équi­libre haut qui pre­nait beau­coup de place, au dé­tri­ment de l’em­preinte du ter­roir. Mais de­puis, le vin a pour­sui­vi son as­cen­sion en cours d’éle­vage. Car il ne suf­fit pas d’être bien né pour de­ve­nir un grand vin, il faut être ac­com­pa­gné avec jus­tesse et équi­libre. Pierre Mon­té­gut s’est donc ap­pli­qué à lui don­ner toutes ses lettres de no­blesse, pour re­prendre ses mots. Si bien que nous re­trou­vons ce ma­gni­fique cru trans­for­mé. Certes, il a conser­vé sa gé­né­ro­si­té, mais il a ga­gné en muscle. Et la puis­sance de son ter­roir fait jeu égal avec son abon­dante li­queur au fruit d’une grande pu­re­té. L’éle­vage est tout un art.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.