Le port du Havre, nu­mé­ro un mon­dial des vins et spi­ri­tueux

Avec un mil­liard de bou­teilles en tran­sit en 2014, le port nor­mand de­vient le lea­der mon­dial du fret de caisses de grands vins et spi­ri­tueux.

La Revue du Vin de France - - ACTUALITÉS - Ca­ro­line Furs­toss

Cet étrange conte­neur jaune a frap­pé les es­prits lors du der­nier sa­lon Vi­nex­po, le Mon­dial du vin, à Bor­deaux, en juin der­nier.

De l’in­té­rieur, cet im­po­sant contai­ner au re­vê­te­ment en alu­mi­nium ar­gen­té pre­nait des al­lures de vais­seau spa­tial. Et de fait, mal­gré la ca­ni­cule qui rè­gnait à l’ex­té­rieur, on s’y sen­tait bien, au frais. C’est le transporteur Hille­brand qui a mis au point cette nou­velle tech­no­lo­gie bap­ti­sée Vin­li­ner, afin de lis­ser les écarts de tem­pé­ra­tures pen­dant le long voyage des bou­teilles de vin en ba­teau (condi­tion­nées en caisses).

L’ex­port en plein boom

Cette in­ven­tion vient illus­trer le boom que connaît le trans­port ma­ri­time des vins et des spi­ri­tueux. Un sec­teur dans le­quel le port du Havre, par­fois à la peine dans d’autres do­maines, brille. Le port nor­mand est au­jourd’hui le point de dé­part in­con­tour­nable pour l’ex­por­ta­tion des meilleurs crus eu­ro­péens comme des grands vins fran­çais.

Car en plus d’être le cin­quième port nord-eu­ro­péen, Rot­ter­dam res­tant le lea­der conti­nen­tal, Le Havre oc­cupe do­ré­na­vant la place de nu­mé­ro un mon­dial pour l’ex­port des vins et spi­ri­tueux. Co­co­ri­co !

Plus d’un mil­liard de bou­teilles ont été trai­tées sur la pla­te­forme nor­mande l’an pas­sé, dont 80 % vouées à l’ex­port. De­puis 2010, l’ac­ti­vi­té a ain­si connu une crois­sance de 30 %.

Il faut dire que le port ins­tal­lé à l’em­bou­chure de la Seine jouit d’une si­tua­tion géo­gra­phique idéale. Sa po­si­tion cen­trale en Eu­rope per­met des temps de trans­port re­cord : six jours pour New York, onze jours pour Mia­mi ou vingt-sept jours pour Hong Kong. De plus, des na­vettes flu­viales et fer­ro­viaires af­fluent en per­ma­nence pour em­bar­quer ces pé­pites dans les plus grands porte-conte­neurs mon­diaux.

Pour Her­vé Martel, di­rec­teur gé­né­ral d’Ha­ro­pa, l’or­ga­nisme qui gère le port, la pé­riode la plus in­tense reste celle du beau­jo­lais nou­veau, le monde en­tier ré­cla­mant ce vin pri­meur au jour dit. Hé oui !

On ra­conte aus­si que cer­tains co­gnacs en fûts conti­nuent de se bo­ni­fier en sillo­nant les mers du monde à par­tir du Havre, comme à l’époque de la ma­rine à voile.

An­ti-fraude

Le Havre est aus­si à che­val sur la sé­cu­ri­té avec pour prio­ri­té la lutte an­ti-contre­fa­çon me­née par les ser­vices des Douanes sur place. Le sys­tème in­for­ma­tique “Au­bette”, mis en place en 2014, as­sure la tra­ça­bi­li­té et l’au­then­ti­fi­ca­tion des pro­duits fran­çais.

Bref, un havre pour nos belles bou­teilles !

Her­vé Martel (à g.), di­rec­teur gé­né­ral d’Ha­ro­pa, et Michel Drap­pier ont cé­lé­bré en juin au cham­pagne la mil­liar­dième bou­teille em­bar­quée au Havre.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.