Renaud Mom­mé­ja, du vin de Bor­deaux au ca­viar d’Aqui­taine

La Revue du Vin de France - - PLANETE VIN -

Son pa­ra­dis du Sud-Ouest, il l’avait dé­jà trou­vé, avec son frère, à Lis­trac-Mé­doc (Gi­ronde), dans la su­perbe char­treuse abri­tant leur am­bi­tieux cru de Four­cas Hos­ten. Mais Renaud Mom­mé­ja, 53 ans, tou­jours as­so­cié avec Laurent, 59 ans, s’est aus­si en­ti­ché d’un coin per­du du Pé­ri­gord et d’une ac­ti­vi­té pour le moins étonnante et rare : l’éle­vage d’es­tur­geons, pour pro­duire un ca­viar d’Aqui­taine très haut de gamme. Les Mom­mé­ja, in­ves­tis­seurs, en­tre­pre­neurs et ac­tion­naires du groupe Her­mès, sont par­mi les pre­miers ac­tion­naires de la ré­cente marque Neu­vic, sise dans le char­mant vil­lage du même nom, au nord de Ber­ge­rac. C’est en 2011 que Renaud Mom­mé­ja se prend dé­fi­ni­ti­ve­ment de pas­sion pour ce pro­duit gas­tro­no­mique lé­gen­daire, ré­pu­té de­puis les tables des em­pe­reurs ro­mains ; Ci­cé­ron, pa­raît-il, en dé­plo­rait dé­jà le prix dé­rai­son­nable (4 000 eu­ros le ki­lo ac­tuel­le­ment en France)... L’homme d’af­faires donne son ac­cord à un pis­ci­cul­teur pas­sion­né, Laurent De­ver­langes, par ailleurs un crack du mar­ke­ting, qui veut lan­cer une am­bi­tieuse start-up de ca­viar fran­çais, une des rares du genre. Ob­jec­tif à moyen terme : pro­duire 7 tonnes de cet or noir exi­geant et dont la pro­duc­tion na­tio­nale culmine ac­tuel­le­ment à 20 tonnes. C’est que Renaud Mom­mé­ja, comme Laurent De­ver­langes, a une vi­sion très per­son­nelle de l’exer­cice : « L’uni­vers du ca­viar cor­res­pond par­fai­te­ment à l’es­prit d’ex­clu­si­vi­té des pro­duits que nous sou­hai­tons développer » , ré­sume-t-il. On touche là à l’uni­vers du luxe, en té­moignent les soins ap­por­tés à la qua­li­té de l’eau, de la nour­ri­ture des pois­sons (ga­ran­tie sans OGM), et des opé­ra­tions de sa­lage, etc. Neu­vic pos­sède son Pacte en­vi­ron­ne­men­tal, son club de “dé­gus­ta­teurs” pri­vi­lé­giés et peau­fine ses ac­cords ca­viar-vins, évi­dem­ment. Nul doute que l’al­liance entre ce nec­tar per­lé et le nou­veau vin blanc de Four­cas Hos­ten (80 % de sau­vi­gnon blanc, 20 % de sau­vi­gnon gris) au­ra été af­fi­née et ap­prou­vée.

PERLES NOIRES ET GRAINS ROUGES. Renaud Mom­mé­ja et son fr•re misent sur le ca­viar apr•s avoir ac­quis un cru bour­geois du Mé­doc, Four­cas Hos­ten.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.