Du bleu à l’orange, la nou­velle pa­lette des cou­leurs du vin

Et si l’in­dus­trie vi­ti­cole se re­nou­ve­lait en sor­tant du trip­tyque rouge-blanc-ro­sé ? Pas si simple…

La Revue du Vin de France - - PLANETE VIN -

’ini­tia­tive, c’est le moins que l’on puisse dire, a sus­ci­té l’in­cré­du­li­té. Au coeur de l’été, un col­lec­tif de six jeunes en­tre­pre­neurs es­pa­gnols de Bier­zo (nord-ouest, province de LeÕn) met­tait en vente le pre­mier vin... bleu ! Son nom ? Gïk, ver­sion basque du mot “geek”. Dé­ve­lop­pé avec l’uni­ver­si­té et le gou­ver­ne­ment basque, le nec­tar “azul” cible les “di­gi­tal na­tives”, les gé­né­ra­tions nées avec In­ter­net. Ce vin, à 11,5 de­grés, est réa­li­sé avec des rai­sins blancs et noirs co­lo­rés par des pig­ments na­tu­rels de baies (plus un zeste d’in­di­go). Il est ven­du 16 eu­ros les deux bou­teilles. « Le vin a be­soin d’une ré­vo­lu­tion » ,a com­men­té le porte-pa­role de la start-up, ap­puyant sur la sym­bo­lique du bleu. Cette cou­leur pri­maire, ma­gni­fiée par le peintre Kan­dins­ky et ana­ly­sée par l’his­to­rien Michel Pas­tou­reau, reste notre pré­fé­rée. Créant

Ll’évé­ne­ment, ce vin bleu di­ver­si­fie l’ex­pé­rience de dé­gus­ta­tion d’une gé­né­ra­tion peu au fait de l’in­évi­table rouge-blanc-ro­sé. Il est tou­te­fois dif­fi­cile de s’af­fran­chir de ce trip­tyque. Le rouge ru­bis, d’inspiration bor­de­laise, est le mo­dèle do­mi­nant sur tous les conti­nents. Les blancs tra­di­tion­nels conservent leur au­ra en Eu­rope et aux Amé­riques. Le ro­sé est la cou­leur qui l’em­porte dé­sor­mais en vo­lume sur les mar­chés dé­ve­lop­pés (une bou­teille sur trois en France !). Les vins “gris” (Ca­margue) et “jaunes” (Ju­ra), eux, res­tent des cu­rio­si­tés. Tou­te­fois, les lignes changent im­per­cep­ti­ble­ment. Nos chers ro­sés, sous l’in­fluence du mo­dèle pro­ven­çal, sont pas­sés du rose pro­fond (type ta­vel) au rose trans­pa­rent, sur­pas­sant dans les ventes le tra­di­tion­nel blanc (voir gra­phique ci-des­sous). Mieux, une cou­leur est ré­ap­pa­rue, por­tée par des vi­gne­rons dé­ci­dés à ex­hu­mer un genre ayant fait flo­rès sous l’An­ti­qui­té : les vins orange (des vins blancs vi­ni­fiés comme des vins rouges, lire La RVF n° 588, fé­vrier 2015). Tan­niques et am­brés, ils offrent une vé­ri­table ex­pé­rience gus­ta­tive...

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.