L’al­liée idéale des vins blancs

La Revue du Vin de France - - PRATIQUE - Boi­sé ex­ha­lé, blancs vi­brants

Pré­sent sur les cinq con­ti­nents, Arc In­ter­na­tio­nal n’a ces­sé d’in­no­ver et de croître de­puis la fa­bri­ca­tion de sa pre­mière dame-jeanne en 1825. Au­jourd’hui, le groupe évo­lue sur les mar­chés grand pu­blic et dans l’hô­tel­le­rie-res­tau­ra­tion avec ses marques Lu­mi­narc, Ar­co­roc, Cris­tal d’Arques Pa­ris et Chef & Som­me­lier. Cette der­nière a dé­mo­cra­ti­sé le ma­té­riel pro­fes­sion­nel de dé­gus­ta­tion de vin, en of­frant des pro­duits ro­bustes à des prix abor­dables.

Après ca­ra­fage, l’ef­fet boi­sé est ren­for­cé sur les vins rouges et l’aé­ra­tion es­comp­tée est in­suf­fi­sante pour éli­mi­ner la ré­duc­tion des vins. Le bour­gogne Hautes-Côtes-de-Nuits dé­livre un frui­té sé­dui­sant, mais pèche en bouche avec une note lac­tique et une fi­nale ronde qui ame­nuise son cro­quant. Le saint­mont garde une bonne struc­ture, dans un es­prit épi­cé mais avec un boi­sé do­mi­nant.

Les blancs, eux, gagnent en fraî­cheur avec une im­pres­sion ci­se­lée en fi­nale ; ils perdent leur cô­té fer­men­taire. En bouche, le mus­cat se montre per­lant, mais le nez reste très ou­vert.

À l’usage, son poids ne fa­ci­lite pas la prise en main, il est dif­fi­cile de ser­vir les der­nières gouttes. Le “Drop Con­trol” s’avère ef­fi­cace. Une ca­rafe au look clas­sique, à la fi­ni­tion “souf­flé bouche”, idéale pour les vins blancs.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.