L’ÎLE DE CRAIE DE LA CHAM­PAGNE

La Revue du Vin de France - - EXPERTISE DU TERROIR -

Comme une île que l’on cherche des yeux en na­vi­guant sur l’océan, la col­line de Mont­gueux tarde à pa­raître lorsque l’on tra­verse les plaines cé­réa­lières du sud de la Cham­pagne. En­fin, le vignoble ap­pa­raît, su­perbe co­teau aux sols crayeux, tour­né vers le sud-est.

Mal­gré son ca­rac­tère iso­lé, le vignoble de Mont­gueux re­pose, comme l’en­semble du vignoble de la Cham­pagne, sur les cues­tas de l’est du Bas­sin pa­ri­sien ( 1). Ins­tal­lé sur le ver­sant d’un dôme, sa large ou­ver­ture pay­sa­gère sur la plaine, ses pentes et son ex­po­si­tion au sud-su­dest consti­tuent au­tant d’atouts qui fa­vo­risent la ma­tu­ra­tion des rai­sins. Con­cer­nant le cli­mat, le site re­çoit

(2) une in­fluence à la fois océa­nique et con­ti­nen­tale ( 3). Son en­so­leille­ment est as­sez faible ( 4), mais grâce à la pente et au pou­voir ré­flé­chis­sant des sols clairs, il est suf­fi­sant pour at­teindre l’équi­libre né­ces­saire à l’éla­bo­ra­tion des vins de Cham­pagne.

Si le vignoble de Mont­gueux existe de­puis des siècles, son po­ten­tiel qua­li­ta­tif est long­temps res­té dans l’ombre et sa sur­face a par­fois été ré­duite à quelques hec­tares. Sans comp­ter la ba­taille li­vrée pour que Mont­gueux ne reste pas au bord du che­min dans l’aven­ture AOC. « Notre grand-père Léon Beau­grand s’est bat­tu pour mettre en lu­mière la va­leur du ter­roir de Mont­gueux et pour dé­fendre dans les an­nées 20 la place de Mont­gueux dans l’aire d’ap­pel­la­tion Cham­pagne !» ra­content Hé­lène et Ar­naud Beau­grand (Cham­pagne Beau­grand). De l’ombre au blanc écla­tant Mal­gré cette dis­cré­tion, les char­don­nays du co­teau au­bois sont ache­tés de­puis plu­sieurs dé­cen­nies par les grandes mai­sons de cham­pagne de la Marne. Dans les an­nées 60, plu­sieurs mai­sons cherchent da­van­tage de rai­sins, et par­fois de nou­velles terres.

« La de­mande de cham­pagne était en hausse et il n’y avait plus de par­celles dis­po­nibles dans la Marne, ra­conte Chan­tal Go­net (Cham­pagne Phi­lippe Go­net, Le Mesnil-sur-Oger). Mon grand-père, Jacques Go­net, a donc cher­ché des terres à blanc ailleurs. Il s’est d’abord in­té­res­sé à Vin­dey, dans le Sé­zan­nais, puis s’est éloi­gné

UNE AOC DE PRES­TIGE. Près de Troyes,

au sud de la Cham­pagne,

le vignoble de Mont­gueux pro­duit

le “mon­tra­chet de Cham­pagne”.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.