Il ins­pire toute la Cham­pagne

La Revue du Vin de France - - ENVIES -

La fa­mille a édi­fié un rare pa­tri­moine de vignes (sé­lec­tions mas­sales) en Grand cru à Bou­zy, Ver­ze­nay et sur­tout Am­bon­nay (7,7 ha), au coeur du ter­roir. Des rai­sins sa­vou­reux que Fran­cis Egly vi­ni­fie en bar­riques (de­puis 1995), sans fer­men­ta­tion ma­lo­lac­tique (de­puis 1999), afin de conser­ver plus de fraî­cheur. Autre clé de la beau­té de sa gamme de vins : quatre ans de vieillis­se­ment pour les bruts, plus de six ans pour les mil­lé­si­més. Des cham­pagnes char­nus por­teurs d’une touche mi­né­rale unique. Un mo­dèle. Le brut de ré­fé­rence :

- Brut Tra­di­tion Grand cru Ce vin (dé­gor­ge­ment du 11/2014) donne une ex­cel­lente idée de l’es­prit Egly, de par son frui­té ju­teux, sa chair sa­vou­reuse. env. 42 € (ca­vistes) La cu­vée coup de coeur :

-Brut­blanc­de­noirsG­rand­cru Cette base de 2008 et 2007 (dé­gor­ge­ment 09/2014) est cen­trée sur l’éclat vi­brant des sa­veurs du pi­not noir d’Am­bon­nay (noyau de ce­rise).

env. 100 € (ca­vistes)

Le do­maine compte une qua­ran­taine de par­celles de char­don­nay sur la Côte des Blancs et quelques-unes de pi­not noir à Aÿ, Am­bon­nay et Ma­reuil. Par son tra­vail com­plet du vignoble, sa ré­flexion sur le ma­té­riel vé­gé­tal, sa cueillette à ma­tu­ri­té op­ti­male, ses vi­ni­fi­ca­tions sous de mul­tiples ori­gines de bois (en as­sem­blage fa­çon so­le­ra), ses longs éle­vages sur lattes (six ans en bou­teille mi­ni­mum) et ses dé­cli­nai­sons de cu­vées par­cel­laires, An­selme a édi­fié un mo­dèle ori­gi­nal qui a ins­pi­ré la jeune gé­né­ra­tion. Comme l’oeuvre de tout grand créa­teur, les cham­pagnes d’An­selme Se­losse s’ap­pri­voisent. Puis, sans que l’on s’en rende compte, ils mo­di­fient votre per­cep­tion du cham­pagne en vous ren­dant plus exi­geant ! Le brut de ré­fé­rence :

- Brut blanc de blancs Ini­tial Cu­vée éla­bo­rée avec des char­don­nays (Avize, Cra­mant et Oger) de trois an­nées suc­ces­sives. Le dé­gor­ge­ment d’oc­tobre 2014 re­pro­duit avec pré­ci­sion des sa­veurs d’agrumes confits, de ber­ga­mote, et une tex­ture saline, à l’éner­gie ca­drée. env. 63 € Notre coup de coeur :

- Brut blanc de blancs Ori­gi­nale Grand cru Dé­gor­gé en oc­tobre 2014, cet as­sem­blage de trois an­nées tranche par sa rare droi­ture. Il trace en bouche comme une lame sa­lée, et fait lon­gue­ment sa­li­ver. env. 70 €

Ver­sion

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.