Le so­liste vir­tuose de Cu­mières

La Revue du Vin de France - - ENVIES -

Lau­rence et Ch­ris­tophe Mi­gnon donnent ses lettres de no­blesse au cé­page meu­nier. Cette cin­quième gé­né­ra­tion cultive avec exi­gence 6,5 ha de vignes trai­tées à par­tir de pré­pa­rats de mi­né­raux et de vé­gé­taux. 100 % meu­nier, à l’ex­cep­tion de la cu­vée Coup de Foudre, les vins, peu ou non do­sés, im­pres­sionnent par leur pu­re­té. Va­leur mon­tante. La cu­vée na­ture de ré­fé­rence :

- Na­ture Dès le na­ture ou ex­tra-brut (plus grand pu­blic), la gé­né­ro­si­té aci­du­lée et fraîche du meu­nier donne le “la” d’une gamme franche. 26 € Notre coup de coeur :

- Brut Coup de Foudre Loin de prendre du poids du fait de son éle­vage sous bois, l’unique cu­vée du do­maine as­sem­blée avec trois cé­pages dé­voile une ex­pres­sion au­tom­nale pure, avec une chair dé­li­ca­te­ment confite. 33 €

RAŸ

écem­ment dé­mé­na­gé dans de vastes caves à Aÿ, le do­maine di­ri­gé par Jean-Bap­tiste Geof­froy reste le meilleur des re­pré­sen­tants du vignoble so­laire et très pi­not noir de Cu­mières. Ici, les vignes sont de plus en plus tra­vaillées. Les vins na­tu­rel­le­ment plan­tu­reux ne font pas leur fer­men­ta­tion ma­lo­lac­tique et les do­sages sont lé­gers. Leurs bulles do­ciles se montrent très ex­pres­sives, aro­ma­tiques, gé­né­reuses en sa­veurs de pi­not (fruits rouges), tou­jours d’une ex­cel­lente fraî­cheur mal­gré leur vi­no­si­té et leur ex­pres­sion ter­rienne. La pro­gres­sion la plus re­mar­quable. Le brut de ré­fé­rence :

- Brut Ro­sé de sai­gnée Pur et pul­peux, ce pi­not noir est à cro­quer jeune. Son ef­fer­ves­cence gour­mande sup­por­te­ra les des­serts ce qui, con­trai­re­ment à une idée re­çue, est rare. 35 € Notre coup de coeur :

- Ex­tra-brut 1999 Un ex­tra-brut res­sor­ti de cave. Il dé­voile une no­ria d’arômes tor­ré­fiés (fruits secs, cur­ry). Pour pois­sons épi­cés et char­cu­te­rie fu­mée. 110 € mais orien­té vers une pro­duc­tion qua­li­ta­tive de­puis le dé­but des an­nées 2000, avec la vo­lon­té de l’oe­no­logue Ch­ris­tophe Constant d’af­fir­mer la na­ture droite et pure des char­don­nays Grand cru du Mesnil, sans fer­men­ta­tion ma­lo­lac­tique. Les vins sont tra­vaillés en cuves In­ox jus­qu’à la cu­vée Confi­dence, dans la­quelle le bois ap­pa­raît. Les der­niers millé­simes cha­leu­reux ont pro­duit des vins plus ac­ces­sibles jeunes, tout en culti­vant l’es­prit des grands blancs du Mesnil. Belle pro­gres­sion. La cu­vée na­ture de ré­fé­rence :

- Na­ture Mur­mure Plus que convain­cante cette nou­velle cu­vée na­ture (sans do­sage). Un Pre­mier cru en re­lief, sa­lé, au crayeux rus­tique. Bel apé­ri­tif de ca­rac­tère.

26 € Notre coup de coeur :

- Brut Ex­pres­sion 2008 La palme de la plus belle al­longe re­vient à ce 2008 qui a pris du vo­lume sans perdre de son éner­gie. De garde. 38 €

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.