Les char­don­nays du maire d’Am­bon­nay

La Revue du Vin de France - - ENVIES -

Is­su d’une longue li­gnée de vi­gne­rons, Éric Ro­dez a conver­ti son vignoble en bio. En 2014, il a été re­joint par son fils Mi­ckaël. Maire d’Am­bon­nay, Éric cultive un peu plus de 6 ha clas­sés en Grand cru. Ré­pu­té pour la gé­né­ro­si­té de ses pi­nots noirs, Am­bon­nay pro­duit aus­si des char­don­nays sa­vou­reux et vi­rils dont les Ro­dez tirent sa­vam­ment par­ti. Les fer­men­ta­tions ma­lo­lac­tiques sont rares, les do­sages lé­gers (4 g/l). Une va­leur sûre dans les cham­pagnes de table. Le brut de ré­fé­rence :

- Brut blanc de blancs Vin cré­meux, mar­qué par les notes de brioche, de mo­ka du bois. Fort et fin. Do­sage lé­ger. 39,50 € Notre coup de coeur :

- Brut Cu­vée des Grands Vin­tages Cet as­sem­blage de 2006 à 1998 (30 % char­don­nay et 70 % pi­not noir) offre une fraî­cheur aro­ma­tique et une al­longe crayeuse ori­gi­nale. 56,50 € si­tuées en co­teaux et plan­tées à 90 % de pi­not noir. La gamme des vins offre un com­pro­mis entre puis­sance et fi­nesse vi­neuse. Mal­heu­reu­se­ment, cette ré­fé­rence s’est en­dor­mie sur ses lau­riers. Elle mé­ri­te­rait d’être plus haut dans ce clas­se­ment. Prix sages. Le brut de ré­fé­rence :

- Brut Tra­di­tion Grand cru Avec sa mâche, il af­fiche une pré­sence bien ty­pée pi­not mais la bulle est un rien gros­sière. 17,60 € Notre coup de coeur :

- Brut Grand cru 2008 Ce 2008, aux notes de noi­sette, de fraise et de pra­line, confirme la gran­deur du mil­lé­sime. 28 € Sa­vart a re­pris les 4 ha (plu­tôt pi­not noir) de son père et éla­bore avec pas­sion et exi­gence des cham­pagnes aro­ma­tiques, ten­dus dont l’ex­pres­sion va­rié­tale et fruitée est nuan­cée par des vi­ni­fi­ca­tions sous bois, l’autre pas­sion de Frédéric. Toute la gamme monte en puis­sance. Une adresse qui fait beau­coup par­ler d’elle. Le brut de ré­fé­rence :

- Brut L’Ou­ver­ture Une ma­tière ci­se­lée, gour­mande et fraîche (base de 2012, do­sage 7 g/l) pour ce pi­not noir vif, sans ver­deur et grand pu­blic. 23 € Notre coup de coeur :

- Brut L’an­née 2011 60 % pi­not noir, 40 % char­don­nay, éle­vé huit mois en fûts, fi­ne­ment oxy­da­tif, il illustre les courbes re­lâ­chées de l’an­née. Goû­tez aus­si au kir­sché ro­sé Ex­pres­sion Na­ture.

41 € Ce do­maine clas­sique est l’un des grands spé­cia­listes du pi­not noir de Bou­zy, cru re­con­nu pour l’in­ten­si­té aro­ma­tique de ses pi­nots noirs (fram­boise, ce­rise) dans les cham­pagnes blancs et ro­sés. Les en­trées de gamme manquent de ca­rac­tère mais les mil­lé­si­més se com­parent aux meilleures cu­vées de pres­tige du né­goce, à la moi­tié du prix. Le brut de ré­fé­rence :

- Brut Ré­serve Grand cru Tout en res­tant fin, ce brut stagne et de­man­de­rait à ga­gner en pro­fon­deur.

18 €

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.