Les ama­teurs de vins épu­rés vont cra­quer

La Revue du Vin de France - - ENVIES -

il fait d’ailleurs ré­fé­rence en Cham­pagne pour ce cé­page. Grand mé­lo­mane, il dif­fuse de la mu­sique en cave (La Sym­pho­nie pas­to­rale de Bee­tho­ven pen­dant la se­conde fer­men­ta­tion...) mais aus­si dans les vignes (les vi­bra­tions pro­té­ge­raient le vé­gé­tal des ma­la­dies...). Une pro­duc­tion abor­dable, sans faille qui re­flète l’iden­ti­té des pi­nots mûrs du sec­teur. Le brut de ré­fé­rence :

- Brut Pa­tri­mo­ny Ac­ces­sible et écla­tant de fruit, ce brut (70 % meu­nier, 30 % char­don­nay) est un cham­pagne hy­per apé­ri­tif.

22,60 € Notre coup de coeur :

- Brut Mo­no­die en Meu­nier 2007 Sé­lec­tion ma­jeure de vieilles vignes de meu­nier 2007 tou­jours d’une com­plexi­té su­pé­rieure. À boire.

41,50 €

Sur le ver­sant sud du mas­sif de Saint-Thier­ry, dans la “pe­tite” Mon­tagne de Reims, sur des ter­roirs de sables et de si­lices, Alexandre Char­togne pro­duit des cham­pagnes de tex­ture fine et d’ex­pres­sion aci­du­lée. À 31 ans, il a fait évo­luer le style du do­maine, l’orien­tant vers des sé­lec­tions par­cel­laires pous­sées, des vi­ni­fi­ca­tions dans des conte­nants va­riés et la plan­ta­tion de vignes franches de pied. Ses cham­pagnes sé­dui­ront les ama­teurs de vins tran­chants et épu­rés. Le brut de ré­fé­rence :

- Brut Sainte Anne Mi char­don­nay, mi pi­not noir, il reste très frui­té et aci­du­lé, cro­quant et d’une rare éner­gie gour­mande pour un brut sans an­née. 23,50 € (ca­vistes) Notre coup de coeur :

- Brut Les Couarres Châ­teau 2010 60 % pi­not noir, 40 % char­don­nay, c’est le plus pro­fond et ample de la gamme. 42 € (ca­vistes)

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.