DO­MAINE DE BELLIVIÈRE ÉRIC ET CH­RIS­TINE NI­CO­LAS (LHOMME)

La Revue du Vin de France - - ENVIES -

Pour leur 21e ven­dange, les Ni­co­las ont vu les choses en grand : un beau chai tout neuf pour tra­vailler au large et par gra­vi­té. Une étape im­por­tante qui ré­com­pense deux dé­cen­nies d’ef­forts et per­met d’im­pli­quer leur fils Clé­ment.

Néo-vi­gne­rons dé­bar­qués du Havre, les Ni­co­las se sont lan­cés après une re­mise à ni­veau en oe­no­lo­gie (DNO de Mont­pel­lier pour Éric) pour at­ter­rir à Jas­nières un peu par ha­sard. Qu’im­por­tait le lieu : pour Éric, seules comp­taient « la créa­tion, la ma­tière et la na­ture » . Avec 16 ha de vignes, dont 7 de Jas­nières, le duo tire l’ap­pel­la­tion vers le haut. Exi­geant, Éric re­bat les cartes de son ter­roir, jauge ses éle­vages en fûts, jongle avec ses 65 par­celles. Pas­sé en bio il y a dix ans, cer­ti­fié en bio­dy­na­mie de­puis 2008, il dompte Jas­nières à sa ma­nière, pro­dui­sant des vins de struc­ture et de re­lief.

Dans le mil­lé­sime 2014, dé­gus­té jeune, en­core ra­mas­sé, les vins montrent de la puis­sance, du grain et une épais­seur tan­nique, sur­tout sur la cu­vée

Pe­tit bé­mol, quelques notes d’oxy­da­tion par en­droits : c’est la li­mite de l’exer­cice sur le fil. Les jeunes vignes donnent un

sa­pide et scin­tillant, sur le coing et les fruits mûrs. Puis­sant, to­nique, gai­né, c’est un flat­teur qui tien­dra tête aux vo­lailles et fro­mages du cru. Le co­teaux-du-loir

est tout en ten­sion et en équi­libre.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.