Chez Diam, le liège c’est l’ave­nir !

Le deuxième bou­chon­nier mon­dial fête ses dix ans et monte en puis­sance avec l’ex­ten­sion de son site de Cé­ret.

La Revue du Vin de France - - ACTUALITÉS - Bap­tiste Char­bon­nel

Deuxième bou­chon­nier mon­dial der­rière le Po r t u g a i s Amo­rim, le Fran­çais Diam s’est fait connaître en met­tant au point un pro­cé­dé de trai­te­ment de la poudre de liège qui la dé­bar­rasse du si­nistre “goût de bou­chon”.

« C’est l’élas­ti­ci­té du liège qui nous in­té­resse dé­sor­mais » , ré­sume Fran­çois Mo­ri­nière, di­rec­teur gé­né­ral d’Oe­neo, hol­ding de Diam, dont le pro­cé­dé consiste à mé­lan­ger le liège à des mi­cro­sphères as­su­rant l’ho­mo­gé­néi­té du bou­chon, puis à confron­ter le tout à du CO

2 sous haute pres­sion.

Pour ac­croître sa ca­pa­ci­té de trai­te­ment, le fa­bri­cant vient de créer sur 2 000 m2 une nou­velle uni­té de pu­ri­fi­ca­tion du liège dans son usine de Cé­ret, dans les Py­ré­nées-Orien­tales. Diam dis­pose pa­ral­lè­le­ment d’un autre site de production, à Al­can­ta­ra, en Espagne.

L’in­ves­tis­se­ment coïn­cide avec le dixième an­ni­ver­saire de la nais­sance de l’en­tre­prise. Il va per­mettre d’ac­croître consi­dé­ra­ble­ment ses ca­pa­ci­tés de production. « Cette nou­velle uni­té per­met­tra d’at­teindre 1,7 mil­liard de bou­chons par an, contre 1 mil­liard ac­tuel­le­ment » , an­nonce Fran­çois Mo­ri­nière.

Diam cherche aus­si à conqué­rir des parts sur le mar­ché des bou­teilles de vins bou­chées en liège tra­di­tion­nel haut de gamme, ce qui a conduit le groupe à ac­qué­rir ré­cem­ment un bou­chon­nier por­tu­gais. Quinze autres mil­liards de bou­teilles sont scel­lées de ma­nière al­ter­na­tive sur la pla­nète, avec des cap­sules à vis, par exemple. Le coût de la nou­velle ins­tal­la­tion s’élève à 30 mil­lions d’eu­ros. Vingt postes vont être créés, qui s’ajoutent aux 170 sa­la­riés pré­sents sur le site.

Pour pro­duire ses bou­chons « ga­ran­tis sans goût de bou­chon » , Diam achète plus de 20 000 tonnes de liège par an. Et donne un ave­nir à ce pro­cé­dé an­ces­tral.

Avec l’ex­ten­sion de son site à Cé­ret (66), Diam pro­dui­ra 1,7 mil­liard de bou­chons

an­ti-goût de bou­chon par an.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.