C’est par­ti pour les so­cié­tés plu­ri- pro­fes­sion­nelles d’exer­cice

La Tribune de Lyon - - ENTREPRENDRE À LYON -

Réunis lors d’une uni­ver­si­té in­ter­pro­fes­sion­nelle, les no­taires, ex­perts- comp­tables et avo­cats du Rhône ont of­fi­cia­li­sé la créa­tion à ve­nir des pre­mières so­cié­tés plu­ri- pro­fes­sion­nelles d’exer­cice ( SPE). Une nou­velle forme de so­cié­té qui pour­ra re­grou­per plu­sieurs pro­fes­sions ré­gle­men­tées ( huis­siers, ad­mi­nis­tra­teurs ju­di­ciaires, avo­cats, no­taires, ex­perts- comp­tables). « Nous avons quelques dos­siers en cours dans nos ins­ti­tu­tions » , an­nonce Da­mien Dreux ( à gauche), le pré­sident de l’Ordre des ex­perts- comp­tables Rhône- Alpes. Les pre­mières SPE du Rhône et peut- être même de France de­vraient voir le jour dans les se­maines à ve­nir.

Res­pect des règles. Tout l’en­jeu dé­sor­mais se­ra « d’éta­blir les bonnes règles de fonc­tion­ne­ment » , an­nonce Lau­rence Ju­nod- Fan­get, la bâ­ton­nière de Lyon. Les pro­fes­sions ré­gle­men­tées doivent en ef­fet an­ti­ci­per toutes les si­tua­tions : « Nous de­vons mettre en place les ou­tils né­ces­saires pour veiller à la pré­ven­tion des conflits d’in­té­rêts. » Au sein de ces SPE, les règles et les normes de chaque pro­fes­sion de­vront être res­pec­tées. « Pour le no­taire, l’im­par­tia­li­té en tant que ma­gis­trat de l’amiable est une ar­dente né­ces­si­té » , conclut Me Thier­ry Chan­ceau, le pré­sident de la Chambre des no­taires du Rhône. CY­RIL MI­CHAUD

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.