Immobilier

- Où ache­ter un grand ap­par­te­ment fa­mi­lial à Lyon

La Tribune de Lyon - - SOMMAIRE - DOS­SIER RÉA­LI­SÉ PAR AN­GÉ­LIQUE BER­NARD. PHOTO : OLI­VIER CHASSIGNOLE

1er AR­RON­DIS­SE­MENT

Plu­sieurs quar­tiers du 1er ar­ron­dis­se­ment ont fait l’ob­jet de ré­ha­bi­li­ta­tions im­por­tantes ces der­nières an­nées, at­ti­rant d’avan­tage les fa­milles qu’au­pa­ra­vant. « La place Sa­tho­nay et le quar­tier de La Mar­ti­nière ont connu une grande mu­ta­tion et sont de­ve­nus très at­trac­tifs, no­tam­ment grâce à la pré­sence d’écoles, de crèches et de com­merces de proxi­mi­té. Les prix sont éga­le­ment un peu plus ac­ces­sibles que dans l’hy­per­centre » , rap­porte Sandra Bla­ry, con­seillère tran­sac­tions chez Cen­tu­ry 21 Pres­qu’île. Par exemple, au­tour de la très agréable et fa­mi­liale place Sa­tho­nay, il faut comp­ter entre 4 200 et 5 200 €/ m2 en fonc­tion de l’état du bien. Ce­pen­dant les ap­par­te­ments avec de grandes sur­faces sont plu­tôt rares. « Il est en ef­fet très com­pli­qué de trou­ver des T4

ou des T5 dans l’ar­ron­dis­se­ment » , confirme- t- elle. Quelques biens sont néan­moins mis à la vente. Ain­si, un T6 de 149 m2 place Sa­tho­nay était pro­po­sé pour 850 000 eu­ros il y a quelques se­maines. De l’autre cô­té de l’ar­ron­dis­se­ment, quai An­dré- Las­sagne, un grand T5 de 141 m2 avec vue sur le Rhône était pro­po­sé à 630 000 eu­ros, avec quelques tra­vaux à pré­voir.

2e AR­RON­DIS­SE­MENT : BELLECOUR - AINAY

Sans sur­prise, les ap­par­te­ments à proxi­mi­té de la place Bellecour ou dans le quar­tier d’Ainay sont très rares. Le quar­tier, très pri­sé, pré­sente à la fois l’avan­tage d’être cen­tral et bien do­té en com­merces, écoles et es­paces verts… Mais très peu d’ap

par­te­ments sont pro­po­sés à la vente. « Il faut bien comp­ter au­tour de 4 000- 4 200 €/ m2 pour de l’an­cien à Ainay, et plu­tôt 5 000 €/ m2 du cô­té de Bellecour. Et puis les prix peuvent grim­per jus­qu’à 10 000 eu­ros le m2 pour cer­tains biens ré­no­vés » , in­dique Ca­ro­line Ga­dea, né­go­cia­trice chez Lafo­rêt immobilier Lyon 2. À titre d’exemple, l’un des der­niers biens ven­dus par l’agence au coeur du quar­tier d’Ainay est un ap­par­te­ment de 140 m2 cé­dé à 730 000 eu­ros.

2e AR­RON­DIS­SE­MENT PERRACHE - CON­FLUENCE

La si­tua­tion est très dif­fé­rente au sud de l’ar­ron­dis­se­ment, entre Perrache et Con­fluence. Au­tour de la gare, le quar­tier reste en­core peu at­trac­tif se­lon les pro­fes­sion­nels de l’immobilier. Mais ce­la pour­rait évo­luer dans les pro­chaines an­nées : « Perrache n’a pas for­cé­ment une bonne image au­près des ac­qué­reurs, mais la gare va être re­faite. C’est un sec­teur qui va chan­ger » , es­time Ro­bin Gul­ly, conseiller immobilier à Ro­lin Bain­son Con­fluence. Ré­sul­tat : des prix qui font le grand écart entre les im­meubles an­ciens à proxi­mi­té de Perrache et les nou­velles construc­tions de Con­fluence. « Au­tour de la gare, il est pos­sible de trou­ver des biens à 3 200 €/ m2, et ce­la peut grim­per jus­qu’à 5 000 €/ m2 pour des lo­ge­ments ré­no­vés. En re­vanche, il faut comp­ter 6 000 €/ m2 mi­ni­mum pour le

quar­tier de Con­fluence » , confie So­phie Terd­j­man, la res­pon­sable de l’agence Or­pi Con­fluence. Cette der­nière a com­mer­cia­li­sé der­niè­re­ment, à proxi­mi­té de la darse, un ap­par­te­ment ré­cent de 76 m2 avec une belle ter­rasse au prix de 400 000 eu­ros. Tan­dis qu’un bien ( sans ex­té­rieur) de 74 m2 dans l’an­cien sur le cours Char­le­magne, avec des tra­vaux à faire, s’est échan­gé, lui, contre 237 000 eu­ros.

3e AR­RON­DIS­SE­MENT

Plu­sieurs quar­tiers du 3e ar­ron­dis­se­ment pré­sentent une offre im­mo­bi­lière qui cor­res­pond aux at­tentes des fa­milles. À com­men­cer par

Mont­chat, qui se dis­tingue par ses mai­sons fa­mi­liales avec jar­din. Très plé­bis­ci­té, les prix de ces biens pro­gressent ac­tuel­le­ment pour at­teindre en moyenne 4 500 €/ m2. Soit en­vi­ron 400 000 eu­ros pour les mai­sons les moins chères, et aux alen­tours de 600 000 eu­ros pour une mai­son plus spa­cieuse avec un jar­din. La place Gui­chard est aus­si une zone très re­cher­chée de l’ar­ron­dis­se­ment. Alors que le quar­tier est en voie de bo­boï­sa­tion, les prix sont en forte pro­gres­sion, avec des ta­rifs qui peuvent, là aus­si,

Le quar­tier de Con­fluence est très de­man­dé par les Lyon­nais à la re­cherche de calme.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.