Au re­voir là- haut

La Tribune de Lyon - - SORTIES -

C’est ce qui s’ap­pelle un maître. An­cien ac­teur chez

Pe­ter Brook, Yo­shi Oi­da a dé­jà mis en scène plu­sieurs opé­ras de Brit­ten à l’opé­ra de Lyon, dont un sublime

Mort à Venise. Dans le cadre du Cen­te­naire de la paix ( 1914- 18), il monte au­jourd’hui pour la pre­mière fois le War Re­quiem de Brit­ten en ver­sion scé­nique. Des dé­cors somp­tueux de Tom Schenk sur les­quels sont pro­je­tées des images d’ar­chive en fin de spectacle, jus­qu’à une par­tie de l’or­chestre dé­dou­blée sur scène, à cô­té des choeurs et des chan­teurs. Le dis­po­si­tif est aus­si simple que sai­sis­sant. Yo­shi Oi­da n’a sur­tout pas son pa­reil pour ha­bi­ter des ac­teurs et rendre réa­liste l’après- guerre : le cha­grin d’une veuve, le drame en­tre­croi­sé des na­tions, les ha­bits de sol­dats éta­lés sur le sol, mais vi­dés de chair hu­maine, ou le fan­tôme du meilleur en­ne­mi d’un sol­dat qui re­vient lui chan­ter sa mort à l’oreille. Les voix d’en­fants chères à Brit­ten fi­nissent par en­va­hir la scène comme des étran­gers à ce drame qui les pré­cède, chan­tant un pa­ra­dis que le monde des hommes ne semble ja­mais pou­voir at­teindre. L’or­chestre est comme gal­va­ni­sé et les choeurs de la foule sont à dé­chi­rer le coeur. C’est simple, beau, bou­le­ver­sant d’hu­ma­ni­té et très court. 1 h 30 d’émo­tions, pour re­trou­ver la puis­sance ré­demp­trice de l’opé­ra. L. H. War Re­quiem de Brit­ten. Mise en scène : Yo­shi Oi­da, di­rec­tion : Da­niele Rus­tio­ni. Jus­qu’au 21 oc­tobre à 20 h à l’opé­ra de Lyon ( dim 16 h). De 15 à 85 €. ope­ra- lyon. com

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.