Ur­ba­nisme et im­mo­bi­lier.

La Tribune de Lyon - - SOMMAIRE - DA­VID GOS­SART

Cou­zon- au- Mont- d’Or : châ­teau de la Guer­rière, le pro­jet à 6 mil­lions en pé­ril pour un re­tard ad­mi­nis­tra­tif

Cou­zon n’au­ra peut- être pas de si tôt de nou­velle salle de ma­riage

et de con­seil mu­ni­ci­pal. C’est un drôle de re­vers que la com­mune et la Mé­tro­pole de Lyon risquent de su­bir dans quelques se­maines de la part du tri­bu­nal ad­mi­nis­tra­tif : le rap­por­teur a en ef­fet dé­fen­du, jeu­di der­nier, l’an­nu­la­tion des pré­emp­tions de la col­lec­ti­vi­té lyon­naise ( dont c’est la com­pé­tence et qui doit en­suite ré­tro­cé­der les ter­rains à la com­mune) du 18 avril 2017 pour ra­che­ter le do­maine. Mo­tif, qui va dans le sens d’une dé­ci­sion du Con­seil d’État du 4 avril 2018 : la pré­emp­tion est in­ter­ve­nue trop tard. Au- de­là des deux mois après les dé­cla­ra­tions d’in­ten­tion de deux ache­teurs pri­vés : un ha­bi­tant et une en­tre­prise de Cou­zon.

Celles- ci datent du 3 fé­vrier 2017 et, si la Mé­tro­pole a de­man­dé en mars des do­cu­ments com­plé­men­taires, cette de­mande n’était pas for­mu­lée de ma­nière as­sez pré­cise. « Or, toute de­mande de do­cu­men­ta­tion sus­cep­tible de pro­lon­ger le dé­lai de deux mois ne doit su­bir au­cune ap­proxi­ma­tion » , a rap­pe­lé le rap­por­teur, Ber­nard Gros. Qui a en consé­quence re­com­man­dé l’an­nu­la­tion de cha­cune des quatre pré­emp­tions sur ces par­celles.

Mo­nu­ment his­to­rique. Or, le do­maine de la Guer­rière est ins­crit de­puis 1998 aux mo­nu­ments his­to­riques. Ce pé­ri­mètre de quatre hec­tares est com­po­sé d’un châ­teau da­tant de la fin du XVIIe siècle scin­dé en deux bâ­ti­ments à angle droit conclus par deux tou­relles car­rées, des jar­dins en ter­rasses clos avec des tours, d’un ca­veau, d’un lieu de cu­vage avec son pressoir, d’une cha­pelle, d’un corps de ferme et d’une an­cienne écu­rie. Le site ne se vi­site pas, puis­qu ’ap­par­te­nant à des pro­prié­taires pri­vés qui sou­haitent vendre des lieux in­ha­bi­tés de­puis une tren­taine d’an­nées. Cou­zon a des vues sur ces ter­rains pour un pro­jet glo­bal es­ti­mé à six mil­lions d’eu­ros, et qui vi­se­rait à ou­vrir les lieux au pu­blic no­tam­ment sco­laire, de créer un lo­ge­ment so­cial, d’ac­cueillir des classes vertes mais aus­si une salle des ma­riages et de con­seil mu­ni­ci­pal. Un pro­jet en sus­pens, au moins jus­qu’à la dé­ci­sion du tri­bu­nal attendue d’ici un mois.

Le châ­teau date de la fi n du XVIIe siècle.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.