L’actu de la se­maine.

La Tribune de Lyon - - SOMMAIRE - R. K.

L’U2P Au­vergne Rhône- Alpes cherche à faire en­tendre sa voix

Or­ga­ni­sa­tion pro­fes­sion­nelle re­pré­sen­tant près de 300 mé­tiers – ar­ti­sans du bâ­ti­ment, mé­tiers de ser­vice, tra­vaux pu­blics, ali­men­ta­tion de dé­tail, pro­fes­sions li­bé­rales –, l’Union des en­tre­prises de proxi­mi­té ai­me­rait ga­gner en no­to­rié­té. Et d’au­tant plus après son chan­ge­ment de nom. En ef­fet, l’U2P se nom­mait en­core Union pro­fes­sion­nelle ar­ti­sa­nale fin 2016, avant le ren­fort de l’Union na­tio­nale des pro­fes­sions li­bé­rales. En Au­vergne Rhône- Alpes, la bas­cule est in­ter­ve­nue en mars 2017 avec l’ar­ri­vée aux com­mandes de Pas­cale Jou­van­ceau ( pho­to), pa­tronne d’un sa­lon de coif­fure dans le 6e ar­ron­dis­se­ment de Lyon.

Par­ti­cu­la­ri­tés. « L’U2P re­pré­sente les deux tiers des en­tre­prises de la ré­gion, soit 900 000 ac­tifs » , illustre- t- elle. Et les chan­tiers ne manquent pas : nu­mé­ri­sa­tion des ar­ti­sans et com­mer­çants, ap­pel à une ré­forme de la mi­croen­tre­prise dont la concur­rence est per­çue comme dé­loyale, et meilleure prise en compte des par­ti­cu­la­ri­tés des en­tre­prises de proxi­mi­té dans la loi Pacte, pré­sen­tée en Con­seil des mi­nistres la se­maine pas­sée : « L’État se dé­charge sur nos pe­tites boîtes, comme pour le pré­lè­ve­ment de l’impôt à la source, alors que la ma­jo­ri­té n’a pas de con­seil d’ad­mi­nis­tra­tion et ne bé­né­fi­cie pas du CICE » , fait- elle re­mar­quer.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.