Les chro­niques de la ré­dac­tion

La Tribune de Lyon - - SOMMAIRE - PO­LI­TIQUE LYON­NAISE par AN­TOINE COMTE

On pen­sait les élec­tions mu­ni­ci­pales de 2020 dé­jà pliées.

Avec l’an­nonce il y a quelques jours de la créa­tion de son as­so­cia­tion « Prendre un temps d’avance » pour pré­pa­rer son re­tour en terres lyon­naises et sur­tout sa pro­bable can­di­da­ture à un qua­trième man­dat consé­cu­tif de pré­sident de la Mé­tro­pole de Lyon, Gé­rard Col­lomb ne pou­vait pas être plus clair. Com­pre­nez : « Je suis tou­jours le pa­tron à Lyon et si vous n’êtes pas d’ac­cord, c’est pa­reil. » Même son suc­ces­seur à la Mé­tro­pole Da­vid Ki­mel­feld pour le­quel on pen­sait que 2020 se­rait en­fin l’an­née de l’éman­ci­pa­tion a dû se fendre d’ama­bi­li­tés et autres com­pli­ments à l’égard du pro­jet du mi­nistre de l’In­té­rieur. « C’est une bonne ini­tia­tive, concer­tée et par­ta­gée par le maire de Lyon Georges Ké­pé­né­kian et moi- même » , a- t- il as­su­ré sur notre site Sa­la­de­lyon­naise. com en sa­luant éga­le­ment l’en­ga­ge­ment de l’ex- maire de Lyon en fa­veur « des Lyon­nais et des Grands Lyon­nais pour les 20 pro­chaines an­nées » .

Mais si le match sem­blait ga­gné pour Col­lomb avant même d’avoir été joué, un sa­cré grain de sable est ve­nu lun­di der­nier en­rayer la ma­chine in­fer­nale du nu­mé­ro deux du gou­ver­ne­ment. Le par­quet de Lyon a en ef­fet dé­ci­dé d’ou­vrir une en­quête pré­li­mi­naire pour dé­tour­ne­ments de fonds pu­blics, fi­nan­ce­ment ir­ré­gu­lier d’une cam­pagne élec­to­rale, abus de biens so­ciaux et re­cel à la suite d’une plainte dé­po­sée par l’élu LR Sté­phane Guilland. Ce der­nier soup­çonne les deux col­lec­ti­vi­tés lyon­naises — dont Gé­rard Col­lomb était à la tête jus­qu’à sa no­mi­na­tion place Beau­vau — d’avoir ai­dé fi­nan­ciè­re­ment Em­ma­nuel Ma­cron du­rant sa cam­pagne pré­si­den­tielle. Une en­quête confiée à la di­rec­tion ré­gio­nale de la PJ qui pour­rait bien com­pro­mettre les chances de can­di­da­ture lyon­naise du pre­mier flic de France si ja­mais les faits ve­naient à être avé­rés. De quoi re­battre com­plè­te­ment les cartes et of­frir peut- être en­fin aux Lyon­nais un scru­tin pas joué d’avance.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.