La Si­li­con Val­ley s’unit contre Trump

La Tribune Hebdomadaire - - INNOVATION BANQUE -

Le dé­cret si­gné par Do­nald Trump in­ter­di­sant l’en­trée des États-Unis à tous les ré­fu­giés et aux res­sor­tis­sants de sept pays à la po­pu­la­tion ma­jo­ri­tai­re­ment mu­sul­mane a dé­clen­ché un tol­lé mon­dial, jusque dans la Si­li­con Val­ley, qui compte de nom­breux cer­veaux étran­gers. Le pa­tron et co­fon­da­teur de Airbnb, Brian Ches­ky, a an­non­cé que la pla­te­forme de lo­ca­tion offre « un lo­ge­ment gra­tuit aux ré­fu­giés

et à qui­conque n’a pas de droit de sé­jour aux États-Unis » . D’autres ont créé un fonds, tel Google qui a don­né 2 M$, aug­men­té par 2 M$ sup­plé­men­taires de dons de la part de ses em­ployés, pour fi­nan­cer quatre or­ga­nismes de dé­fense des droits de l’homme : l’Ame­ri­can Ci­vil Li­ber­ties Union (ACLU), l’Im­mi­grant Le­gal Re­source Centre, l’In­ter­na­tio­nal Res­cue Com­mit­tee et l’UNHCR (le Haut-com- mis­sa­riat aux ré­fu­giés de l’ONU). Uber a an­non­cé la créa­tion d’un fonds de 3 M$ pour fi­nan­cer la dé­fense (ju­di­ciaire), l’im­mi­gra­tion et le coût de trans­fert de ses chauf­feurs concer­nés par le dé­cret an­ti-im­mi­gra­tion. Le pa­tron de la firme à la pomme, Tim Cook, a rap­pe­lé qu’ « Apple n’exis­te­rait pas sans l’im­mi­gra­tion » . Son pré­dé­ces­seur et fon­da­teur de la marque, Steve Jobs, était fils d’un im­mi­gré sy­rien. Mark Zu­cker­berg, tout en sou­li­gnant que lui-même comme son épouse Pris­cil­la Chan sont is­sus de l’im­mi­gra­tion, a cri­ti­qué Trump sur Fa­ce­book : « Nous de­vons gar­der ce pays en sé­cu­ri­té, mais nous de­vons le faire en nous concen­trant sur les gens qui sont ef­fec­ti­ve­ment une me­nace. Étendre le spectre des sanc­tions au-de­là met­trait tous les Amé­ri­cains dans une si­tua­tion où ils se­raient moins en sé­cu­ri­té. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.