DOS­SIER SMART CITY MAR­SEILLE

QUELLE MÉTROPOLE À L’HO­RI­ZON 2030 ?

La Tribune Hebdomadaire - - LA UNE - LAU­RENCE BOTTERO @LaT­ri­bu­nePACA

Elle est jeune, riche, belle et son po­ten­tiel est iden­ti­fié comme ex­cep­tion­nel. Mais tout reste à écrire. Com­ment évi­ter les pièges, de­ve­nir en­core plus at­trac­tive, se tour­ner vrai­ment à l’in­ter­na­tio­nal et mé­ri­ter son titre de deuxième métropole de France ? Aix-Mar­seille est à l’heure des dé­fis.

Elle est née dans un contexte pas­sion­né – fi­na­le­ment, à son image. L’His­toire re­tien­dra que lorsque Jean-Claude Gaudin prend les ma­nettes de la pré­si­dence le 17 mars 2016, les « pour » et les « contre » n’ont pas pour au­tant ces­sé de s’échan­ger des noms d’oi­seaux. Mais le ter­ri­toire est ain­si, rien ne laisse in­dif­fé­rent ceux qui le peuplent. Aix la ver­doyante et Mar­seille la ma­ri­time doivent dé­sor­mais faire bon mé­nage. Pour le meilleur uni­que­ment, si pos­sible. Elle est grande, la métropole: plus de 3 000 km2, plus d’un mil­lion d’ha­bi­tants et plé­thore d’atouts, du port aux star­tups, de l’aé­ro­nau­tique au tou­risme, de l’élec­tro­nique à l’in­dus­trie créa­tive… Riche, on vous di­sait. Et un po­ten­tiel ex­tra­or­di­naire que le cli­mat vient confor­ter. Voi­là pour le por­trait sur le pa­pier. Aix-Mar­seille est un ter­ri­toire mé­di­ter­ra­néen où rien n’est lisse mais où le ca­rac­tère en­flam­mé peut aus­si jouer un rôle ca­ta­ly­seur pour faire bou­ger ce qui reste trop inerte. Car les pierres d’achop­pe­ment ne manquent pas. Grande, la métropole souffre d’une mo­bi­li­té que l’on qua­li­fie­ra de contra­riée, mal pen­sée, in­adé­quate. Di­verse, elle pos­sède des fi­lières d’ex­cel­lence, mais l’éco­no­mie a be­soin de se struc­tu­rer. Ces deux su­jets ont jus­te­ment fait l’ob­jet cha­cun d’un « agen­da », sorte de ca­len­drier lis­tant les in­ten­tions, les be­soins et les so­lu­tions qui se­ront pro­po­sées, ryth­mées dans le temps. Deux fa­çons d’en­voyer des mes­sages aux en­tre­pre­neurs et ac­teurs éco­no­miques, une sorte de « Je vous ai vrai­ment com­pris ». Peut-être parce qu’elle est jeune mais aus­si parce que la concer­ta­tion, la co­hé­sion, le tra­vailler en­semble sont la seule fa­çon de vrai­ment construire la métropole. À la tête de la Chambre de com­merce et d’in­dus­trie Mar­seille Pro­vence (CCIMP) de­puis presque un an, Jean-Luc Chau­vin in­siste : « Il faut chas­ser en meute, être tous ali­gnés sur les grands en­jeux. Nous avons l’obli­ga­tion de réus­sir. »

PROJECTIONS

Ce sont les pa­trons qui pointent le plus les dif­fi­cul­tés. Ac­cès dif­fi­cile à Ma­ri­gnane, le ber­ceau d’Air­bus He­li­cop­ters qui y em­ploie 9000 per­sonnes, zones d’ac­ti­vi­tés nom­breuses mais éparses et pas tou­jours bien des­ser­vies, c’est le constat dres­sé par

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.