La presse en ligne gra­tuite, c’est (bien­tôt) fi­ni

La Tribune Hebdomadaire - - ÉDITO -

Ac­cu­sé de piller le conte­nu des mé­dias, Google va pro­po­ser de nou­veaux ou­tils aux édi­teurs de presse pour les ai­der à ga­gner des abon­nés, no­tam­ment en leur per­met­tant de ré­duire le nombre d’ar­ticles en ac­cès gra­tuit, via un pay­wall. Google va per­mettre aux édi­teurs de choi­sir le nombre d’ar­ticles en ac­cès gra­tuit, se­lon un « échan­tillon­nage flexible » qui rem­place donc le sys­tème en place jus­qu’ici, le­quel exi­geait des édi­teurs, pour les ré­fé­ren­cer, un mi­ni­mum de trois ar­ticles gra­tuits par jour avant de di­ri­ger le lec­teur vers un por­tail d’abon­ne­ment. Dé­sor­mais, les édi­teurs pour­ront choi­sir de ne lais­ser ac­cé­der l’in­ter­naute à au­cun conte­nu gra­tuit s’ils le sou­haitent, ex­plique en­core Google. « Même si les études montrent que les gens sont de plus en plus ha­bi­tués à payer pour ac­cé­der à l’in­for­ma­tion, le pro­ces­sus, par­fois pé­nible, de sous­crip­tion d’un abon­ne­ment peut re­bu­ter. Ce n’est pas bon pour les uti­li­sa­teurs, ni pour les édi­teurs de presse, pour les­quels les abon­ne­ments sont une source crois­sante de re­ve­nus », écri­vait lun­di 2 oc­tobre le géant tech­no­lo­gique sur son blog of­fi­ciel, ajou­tant avoir « dis­cu­té avec des édi­teurs », comme le New York Times ou le Fi­nan­cial Times, pour ré­gler ces pro­blèmes. Google va aus­si fa­ci­li­ter le paie­ment de l’abon­ne­ment en un seul clic grâce à ses ou­tils d’iden­ti­fi­ca­tion et de paie­ment. À plus long terme, le groupe ca­li­for­nien en­vi­sage de mettre ses tech­no­lo­gies d’in­tel­li­gence ar­ti­fi­cielle au ser­vice des édi­teurs pour les ai­der à re­con­naître les « abon­nés po­ten­tiels et pré­sen­ter la bonne offre au bon pu­blic au bon mo­ment » .

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.