LE CGET EN PANNE DE STRATEGIE AVEC SON CINQUIEME PA­TRON EN QUATRE ANS

La Tribune Toulouse (Edition Quotidienne) - - ECONOMIE - CE­SAR AR­MAND

Rat­ta­ché au mi­nis­tère de la Co­hé­sion des ter­ri­toires de­puis dé­but 2018, le Com­mis­sa­riat gé­né­ral à l'éga­li­té des ter­ri­toires (CGET, ex Da­tar) ac­cueille­ra un nou­veau pa­tron le 23 avril pro­chain. Le cin­quième en quatre ans. Pro­blème : le pré­fet Mor­van ar­rive à la tête d'un CGET qui se cherche un ave­nir, avec la créa­tion de la fu­ture Agence na­tio­nale de la co­hé­sion des ter­ri­toires.

Après Éric Del­zant, Ma­rie-Ca­ro­line Bon­net-Gal­zy, Jean-Mi­chel Tho­ma­ry, Jean-Be­noît Albertini, le CGET, éta­blis­se­ment pu­blic né fin mai 2014 de la fu­sion de la Dé­lé­ga­tion in­ter­mi­nis­té­rielle à l'amé­na­ge­ment du ter­ri­toire et à l'at­trac­ti­vi­té ter­ri­to­riale (DA­TAR), du se­cré­ta­riat gé­né­ral du Co­mi­té in­ter­mi­nis­té­riel des villes (SGCIV) et de l'Agence na­tio­nale pour la co­hé­sion so­ciale et l'éga­li­té des chances (ACSE), ver­ra ar­ri­ver, le 23 avril pro­chain, un cin­quième com­mis­saire gé­né­ral en la per­sonne du pré­fet Serge Mor­van en moins de quatre ans.

En in­terne, la no­mi­na­tion du pré­fet Jean-Be­noît Albertini, « ap­pe­lé à d'autres fonc­tions » au conseil des mi­nistres du 4 avril der­nier, est très mal vé­cu :

« Dès qu'il est ar­ri­vé en sep­tembre 2017, il a pris son rôle à coeur. Ça été la stu­peur quand il est par­ti ! Quand on me de­mande en in­terne si ce dé­part est le fait de son po­si­tion­ne­ment, je ne sais pas quoi ré­pondre. On ne com­prend pas très bien à vrai dire ce qui s'est pas­sé », ex­plique Joëlle Mar­ti­choux, char­gée de mis­sion Po­li­tique de la ville et élue CFDT re­pré­sen­tante du per­son­nel.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.