Un an après son ra­chat, le compte Ni­ckel monte en gamme

La Tribune Toulouse (Edition Quotidienne) - - SOMMAIRE - DEL­PHINE CUNY

Le compte ou­vert chez le bu­ra­liste, ra­che­té par BNP Paribas pour 200 mil­lions d'eu­ros, lance une carte plus haut de gamme, Ni­ckel Ch­rome, pour 30 eu­ros par an, en plus des 20 eu­ros de compte. Re­bap­ti­sée "Ni­ckel" tout court, l'en­tre­prise es­père élar­gir sa clien­tèle en al­lant sur le ter­rain des néo­banques comme N26 et Re­vo­lut.

Les yeux ri­vés sur son smart­phone, Hugues Le Bret, le co­fon­da­teur de Compte Ni­ckel, re­gar­dait dé­fi­ler le comp­teur des ins­crip­tions de­vant le gra­tin des jeunes pousses de la fi­nance, réunies mar­di der­nier lors de la confé­rence Fin­tech Re­vo­lu­tion: "nous de­vrions ter­mi­ner la jour­née avec 1.300 comptes ou­verts", avait-il an­non­cé fiè­re­ment, rap­pe­lant qu'il était "le pre­mier ou­vreur de comptes de France" et qu'il avoi­si­nait les 880.000 clients. Deux jours plus tard, l'en­tre­prise, ac­quise l'an der­nier par BNP Paribas pour 200 mil­lions d'eu­ros, ré­vé­lait sa nou­velle iden­ti­té, "Ni­ckel" tout court, son nou­veau slo­gan "le compte pour tous" rem­pla­çant "le compte sans banque", son nou­veau lo­go, rap­pe­lant la "ca­rotte" des bu­ra­listes qui dis­tri­buent son offre, mais tou­jours orange (pas le vert de BNP), et sur­tout un nou­veau pro­duit, la carte Ni­ckel Ch­rome.

"Une offre op­tion­nelle qui ré­pond à une de­mande client forte d'avoir ac­cès à des as­su­rances et ser­vices sup­plé­men­taires. Fi­dèle à ses va­leurs de sim­pli­ci­té et d'uti­li­té, Ni­ckel a construit Ni­ckel Ch­rome avec l'am­bi­tion de rendre ac­ces­sible au plus grand nombre des op­tions jus­qu'ici ré­ser­vées aux plus riches" af­firme l'en­tre­prise.

Cette carte de paie­ment Mas­ter­card, qui of­fri­ra "toutes les as­su­rances et as­sis­tances des cartes de type Gold Mas­ter­card ou Vi­sa Pre­mier", ain­si qu'une as­su­rance pour le vol d'ef­fets per­son­nels et une ga­ran­tie pour les achats sur In­ter­net, se­ra fac­tu­rée 30 eu­ros par an, en plus des 20 eu­ros de for­fait an­nuel du compte. De quoi aug­men­ter très si­gni­fi­ca­ti­ve­ment le re­ve­nu moyen par abon­né et les marges de l'en­tre­prise, ren­table de­puis l'an der­nier.

CONCUR­RENCE DES NÉO­BANQUES

Lan­cée en mai pro­chain, cette carte se­ra dé­cli­née en plu­sieurs cou­leurs au choix, orange, noir, ar­gen­té ou do­ré, pour se mettre à ni­veau des autres néo­banques qui per­mettent une cer­taine per­son­na­li­sa­tion, à l'image de la bri­tan­nique Re­vo­lut ou de l'al­le­mande N26. La carte ac­tuelle com­mer­cia­li­sée avec le compte Ni­ckel est une Mas­ter­card blanche plus ba­sique : par exemple les re­traits aux dis­tri­bu­teurs de billets hors zone SEPA sont fac­tu­rés 2 eu­ros, contre 1 eu­ro pour la carte Ni­ckel Ch­rome quel que soit le lieu de re­trait, et les paie­ments hors zone SEPA coûtent 1 eu­ro, quand ils se­ront gra­tuits avec la carte "pre­mium."

Avec cette nou­velle offre, la fi­liale de BNP Paribas veut s'ou­vrir à une clien­tèle do­tée de da­van­tage de moyens que son coeur de cible, qui d'ores et dé­jà dé­passe les seuls in­ter­dits ban­caires vi­sés ini­tia­le­ment. Ce­pen­dant, Ni­ckel reste un ser­vice sans dé­cou­vert pos­sible, sans les fa­ci­li­tés per­mises par d'autres : ses cartes sont à au­to­ri­sa­tion sys­té­ma­tique et dé­bit im­mé­diat, non dif­fé­ré comme ce­la est pos­sible chez Orange Bank et les banques en ligne. Il s'agit de ne pas em­pié­ter sur la clien­tèle d'Hel­lo Bank!, le ser­vice de banque sur mo­bile de BNP Paribas.

Sa ta­ri­fi­ca­tion reste très com­pé­ti­tive : la carte pre­mium Black Mas­ter­card de N26 est fac­tu­rée 5,90 eu­ros par mois soit plus de 70 eu­ros par an, l'offre haut de gamme de Re­vo­lut est à 6,99 livres par mois. Ni­ckel consi­dère que seule la carte du compte C-zam de Car­re­four est aus­si peu chère que la sienne. Les cartes haut de gamme sont gé­né­ra­le­ment fac­tu­rées plus d'une cen­taine d'eu­ros chez les banques tra­di­tion­nelles, mais sont gé­né­ra­le­ment ven­dues dans le cadre d'une offre com­plète. Elles sont gra­tuites chez les banques en ligne, sou­vent sous condi­tions de re­ve­nus.

Cette nou­velle offre dev­rait ai­der Ni­ckel à ac­cé­lé­rer en­core pour at­teindre son ob­jec­tif d'un mil­lion de clients dans le cou­rant de l'été et de deux mil­lions à l'ho­ri­zon 2020.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.